Home Art de vivreCulture Murano, Chefs d’oeuvre de verre de la renaissance au XXI ème siècle.

Murano, Chefs d’oeuvre de verre de la renaissance au XXI ème siècle.

by pascal iakovou
0 comment

Murano, Chefs d’oeuvre de verre de la renaissance au XXI ème siècle. 

27 mars 28 juillet 2013

Nous avons pas plus tard qu’hier visité le Musée Maillol pour découvrir les chefs d’oeuvres de Murano. Nous avons apprécié la mise en scène soignée de cette exposition qui met en regard le passé et le present du savoir faire de Murano. Une mention spéciale pour la salle dédiée à l’Art Moderne où l’on retrouve des oeuvres spectaculaires.

 

Une exposition inédite

Maria grazia rosin - ice virux

Maria grazia rosin – ice virux

Javier perez - Carrona

Javier perez – Carrona

Jan Fabre - shirting doves of peace and flying rats

Jan Fabre – shirting doves of peace and flying rats

Vase medicis vert fin du XVII

Vase medicis vert fin du XVII

Recycle group - way

Recycle group – way

Shen Yuan

Shen Yuan

Verrerie fratelli Toso - coupe avec trois dragons et un dauphin

Verrerie fratelli Toso – coupe avec trois dragons et un dauphin

Sheb Yuan poikilotherme

Sheb Yuan poikilotherme

Lustre Rezzonico

Lustre Rezzonico

Cesar - compression coca cola

Cesar – compression coca cola

Orlan

Orlan

Le jardin bizarre

Le jardin bizarre

Berengo heads

Berengo heads

Iago’s mirrot by fred wilson

Iago’s mirrot by fred wilson

Murano : si le nom de cette charmante île vénitienne renvoie immédiatement à l’art du verre, les créations purement touristiques qui aujourd’hui envahissent les magasins de souvenirs font parfois oublier le savoir-faire précieux, la qualité unique et la splendeur des objets en verre produits depuis des siècles dans ses ateliers.

Pour la première fois en France, une exposition retrace l’extraordinaire aventure du verre de Murano en parcourant sept siècles de création intense, du milieu du xve siècle à nos jours. Ainsi, plus de deux cents pièces, nombreuses inédites ou exceptionnellement exposées, issues de collections publiques ou jalousement conservées dans des collections privées, seront réunies.

L’exposition retrace le parcours historique de la production des grandes verreries : une sélection parmi les plus beaux objets réalisés pour les grandes familles et les cours européennes de la Renaissance – les familles Este, Gonzague, Médicis – , les fantaisies baroques et les créations du xviiie siècle, les pièces Art déco des années 1920 et du modernisme des années 1950, jusqu’aux oeuvres contemporaines de « Studio Glass », mouvement d’artistes qui ont choisi d’utiliser le verre comme unique moyen d’expression.

Une section est réservée aux artistes internationaux venus à Murano, depuis les années 1950, expérimenter le verre comme matière privilégiée de création, en travaillant avec les plus grands maîtres verriers Arp, César, Fontana… Cette tradition est aujourd’hui plus vive que jamais. Simultanément aux deux dernières Biennales de Venise, leurs dernières créations regroupées sous le nom de « Glasstress » ont été présentées au palais Cavalli Franchetti : Hatoum, Othoniel, Pérez, Recycle Group, Shen Yuan, Wilson, Schütte.

Une histoire séculaire

La verrerie vénitienne, qui découle de la verrerie romaine, apparaît vers le xe siècle et se développe réellement dès le xiie siècle. Elle devient l’industrie la plus importante de la Sérénissime juste derrière les chantiers navals de l’Arsenal. Elle est alors transférée à Murano, probablement à cause des risques d’incendies et aussi pour pouvoir mieux contrôler les maîtres verriers soumis à des règles draconiennes.

Ils ne pouvaient quitter Venise ni exporter leur savoir-faire sans être passibles de la peine de mort. La verrerie islamique règnera encore en maître sur l’Europe jusqu’au milieu du xve siècle, jusqu’à ce que la prise de Constantinople par les Ottomans, en 1453, mette en fuite de nombreux artisans verriers du monde musulman qui viennent se réfugier à Venise. Murano oriente alors sa production vers le luxe pour satisfaire à son tour l’aristocratie européenne.

La Renaissance est l’une des périodes les plus fastueuses de l’histoire du verre à Venise. Murano domine la création verrière jusqu’à la fin du xviie siècle, qui marque un relatif déclin. Mais les ateliers ont connu par la suite d’autres âges d’or, au milieu du xixe siècle, dans les années 1920 puis à l’aube des années 1950. Aujourd’hui des plasticiens du monde entier viennent travailler avec les maîtres verriers pour produire des oeuvres qui témoignent de l’excellence d’un savoir-faire séculaire.

Un parcours chronologique

Le parcours de l’exposition se déroule de manière chronologique et propose une lecture immédiate des principales évolutions techniques et stylistiques. À ces chefs-d’oeuvre souvent spectaculaires s’ajoutent de remarquables ensembles de verres, carafes, centres de tables, objets précieux, pièces de mobilier en pâte de verre qui illustrent le goût et les modes de chaque époque. Ils retracent à la fois l’histoire de la création verrière de Venise, celle des arts décoratifs et des arts de la table en Europe. Magnifié par une scénographie d’Hubert Le Gall, ce corpus d’oeuvres foisonnant révèle les différentes techniques, les savoir-faire et l’inépuisable créativité de ces maîtres verriers qui mettent toujours leur talent au service du quotidien et de l’exceptionnel.

MUSÉE MAILLOL

59-61 rue de Grenelle

75007 Paris

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :