Home Art de vivreCulture LES AMOURS DE LA REINE DE LA CHANSON ET DU ROI DE LA BOXE

LES AMOURS DE LA REINE DE LA CHANSON ET DU ROI DE LA BOXE

by pascal iakovou
0 comment

LES AMOURS DE LA REINE DE LA CHANSON ET DU ROI DE LA BOXE
Mardi 20 novembre 2012

SVV Eve organise le 20 novembre prochain à l’Hôtel des ventes Drouot une vente dédiée à Edith Piaf et Marcel Cerdan.
Cette vente sera l’occasion de faire revivre le mythe d’une passion foudroyée en plein vol, celle du couple formé par Edith Piaf et Marcel Cerdan.
Les admirateurs et nostalgiques de cette époque pourront acquérir trois vêtements, souvenirs intimes et émouvants ayantappartenu à ces deux monstres sacrés.
C’est en 1946 qu’Edith Piaf (1915-1963) rencontre une première fois Marcel Cerdan, mais leur amour ne se déclare qu’en 1948 à New York, où les a conduit leur carrière respective.
La chanteuse s’est engagée pour une série de récitals dans plusieurs salles de la capitale américaine. Le « bombardier marocain » est venu y décrocher le titre de champion du monde des Poids Moyens, qu’il obtient contre Tony Zale le 21 septembre 1948.
Défrayant la chronique, la romance des deux vedettes se poursuit à leur retour en France, inspirant à Edith Piaf des fulgurances créatives, tel L’hymne à l’amour.
Bien que brève et tragiquement interrompue – Marcel Cerdan décède dans un accident d’avion en octobre 1949 – leur relation n’en fut pas moins intense et très médiatisée.
Cette aventure marqua très profondément la chanteuse et constitue l’une des clés majeures de son œuvre.

La réunion de trois pièces inédites présentées à Drouot permet l’évocation de ce vibrant épisode new-yorkais à travers :

• une robe du soir rayée beige et crème, griffée Jean FARELL, 37 avenue Georges V à Paris et son jupon noir, qu’Edith Piaf, venue encourager son champion, portaient lors de la finale de 1948 (2 000 / 3 000 €)

• un boxer-short que Marcel Cerdan porta entre 1945 et 1948, et peut-être lors de cet événement historique. Cette pièce est estimée 500 / 600 € ;

• un peignoir bleu et rouge avec sa ceinture. Accompagnant le short et porté durant la même période, ce peignoir devrait recueillir des enchères comprises entre 1 000 et 1 200€. Les deux vêtements portent une griffe « BENLEE Sporting Goods, MFG . CO. N.Y.C. ».

Communiqué de presse – 16 octobre 2012
Vente aux enchères publiques – Drouot Richelieu – salle 16 :
Mardi 20 novembre 2012 à 14h
Expositions publiques :
Lundi 19 novembre 2012 : 11h-18h
Mardi 20 novembre 2012 : 11h-12h

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :