Home Horlogerie et Joaillerie Montres Alpina Seastrong Diver 300 Heritage Automatic – Plongée dans le temps

Montres Alpina Seastrong Diver 300 Heritage Automatic – Plongée dans le temps

by pascal iakovou
0 comment

Par le biais de ses collectionneurs, Alpina parcourt les océans depuis près de 140 ans. Cette expérience inégalée se retrouve au sein des modèles Heritage, qui allient le meilleur de son savoir-faire horloger à l’esthétique intemporelle des pionniers de la conquête des mers. Aujourd’hui, la manufacture horlogère suisse dévoile une réinterprétation de sa célèbre Seastrong Diver 300 Heritage Automatic. Etanche jusqu’à 300 mètres, ce précieux garde-temps transpose au temps présent l’esthétique classique de l’horlogerie suisse. Un bel hommage rendu par la maison à sa première montre de plongée lancée en 1969.

Une plongeuse de style vintage

Cinquième montre de cette ligne à succès, la Seastrong Diver 300 Heritage Automatic rappelle avec justesse que la passion des mers exige des instruments sobres, justes, lisibles et robustes. 

Sans nulle place à la fantaisie ou aux complications inutiles, ce nouveau modèle de 42 mm, avec une boîte acier étanche à 300 mètres, offre les heures, minutes et secondes, décomptées par un rehaut intérieur mobile qui permet de mesurer son temps en immersion. Fonctionnel et intemporel, son cadran soleillé laqué noir s’offre des aiguilles luminescentes plaquées or, garantissant un parfait contraste et donc une excellente lisibilité, même par faible luminosité des fonds marins. 

Comme pour toute authentique plongeuse, et afin de garantir son étanchéité à 300 mètres, ses deux poussoirs (remontage du mouvement et mise à l’heure à 4h, réglage du rehaut mobile à 2h) sont vissés. Au dos, le fond gravé rappelle également sa vocation nautique. 

Pour donner le change à cette esthétique vintage, Alpina a équipé sa création de son mouvement AL-520, un calibre automatique moderne garant de 38 heures de réserve de marche. De même, le traditionnel verre hésalite a laissé sa place à un verre saphir anti-rayures qui permettra à la Seastrong Diver 300 Heritage Automatic d’être aussi à l’aise au fond des mers que dans la jungle urbaine. A cet effet, Alpina dote également sa pièce de deux bracelets, l’un en cuir de veau brun, l’autre en caoutchouc surpiqué beige.

Une « Tool watch » 

L’expression est aujourd’hui passée dans le langage courant des passionnés d’horlogerie, désignant une montre robuste, précise, fiable, avec laquelle on peut sereinement parcourir le monde. 

Rien ne saurait mieux décrire ce modèle Heritage d’Alpina, manufacture suisse fondée en 1883 qui a bâti sa réputation sur la conception de montres étanches, antichocs, antimagnétiques et inoxydables. C’est cette vision d’avant-garde, posée il y a exactement 138 ans, qui permet encore à Alpina d’être la référence des « tool watch » conçues pour les explorateurs des fonds marins.

Une légitimité historique

À son lancement en 1969 par Alpina, la première montre de plongée « Seastrong 10 » possédait deux couronnes, dont une destinée à contrôler la lunette tournante interne, permettant de mesurer une durée écoulée grâce à une échelle de 1 à 60 minutes. Elle était alors étanche jusqu’à 200 mètres, antimagnétique et dotée d’un boîtier Super Compressor caractéristique. 

Parce que l’approvisionnement en air est toujours limité, le temps passé sous l’eau est extrêmement précieux. Pour s’assurer que les heures, les minutes et les secondes peuvent être facilement lues, et pour rappeler aux plongeurs de revenir à la surface à temps, les horlogers de la maison ont non seulement fourni à leurs montres-bracelets de plongée des cadrans et des aiguilles luminescents, mais ont également incorporé une lunette tournante utile. 

Cinquante ans plus tard, cette fameuse montre de plongée était de retour dans la collection Alpina, sous l’appellation « Seastrong Diver Heritage ».

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :