Home Beauté et parfums JULIETTE HAS A GUN: LIPSTICK FEVER

JULIETTE HAS A GUN: LIPSTICK FEVER

by pascal iakovou
0 comment

Pourquoi les rouges à lèvres présentent-ils toujours plus ou moins la même odeur ? En France, jusqu’à la Révolution, les “gens” de la cour vaporisaient sur leurs perruques, un mélange de racines d’iris concassées et de poudre de riz. Et ce sillage “irisé” est resté. La violette fait son apparition un peu plus tard, fin XIXème, dans le premier raisin solide en bâton, mais surtout dans les années 1920, quand les fards à lèvres sont aromatisés au goût des bonbons à la violette, alors très à la mode. Les fards à lèvres étant en contact avec la bouche, les maisons sont contraintes de les parfumer avec des ingrédients comestibles. Et les accords d’iris, de violette, ou de framboise ont l’avantage d’être très agréables quand on se passe la langue sur les lèvres…

Paris, la nuit, au cœur de tous les possibles, l’ivresse de la fête fait tourner les têtes. Les paillettes trompent l’œil. Et pourtant, il l’aperçoit au loin, créature sulfureuse, ô combien réelle. Il n’a d’yeux que pour elle. Lorsqu’il s’élance vers son destin, elle a déjà disparu. Seul indice, le sillage de son parfum, comme la promesse d’un baiser qu’il n’échangera peut-être jamais…

Lipstick Fever est inspiré d’un trait de rouge à lèvres. Un essentiel de féminité.

Naturellement tourné vers les notes historiques du lipstick: l’Iris, l’absolu Violette, et la Framboise, rehaussé de notes boisées (Patchouli, Cèdre) comme pour l’éduquer et rappeler le cuir du sac à main qui lui est souvent indissociable.

Une composition gourmande, féminine, contemporaine.

Voluptueux, sensuel, provocateur, Lipstick Fever est un baiser de cinéma. Baiser de retrouvailles ou d’adieu, volé ou langoureux, couleur pourpre comme les joues d’une femme qui s’enflamment au contact du désir. Chaque femme est l’actrice du film de sa vie. Et si Coco Chanel était pessimiste sur l’avenir d’une femme sans parfum, Juliette acquiesce et surenchérit: la question ne se pose pas. Nous sommes inséparables.

Un flacon aux dégradés de rouge, révélant les nuances de la passion, Lipstick Fever s’impose comme l’ultime écrin de séduction…

Un parfum signature !

Disponible en version 100ml (110€), 50ml (85€) et Travel Spray 7,5 ml (25€)

En vente dans la boutique Juliette Has a Gun (2 Rue des Francs Bourgeois, Paris 3ème)  sur l’eshop de la marque, en parfumeries spécialisées, grands magasins et concept stores.

www.juliettehasagun.com

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :