Home Art de vivreCulture Gala SOS Talents

Gala SOS Talents

by pascal iakovou
0 comment

Le mardi 5 décembre 2019 été organisé pour la deuxième année consécutive à Paris le grand concert caritatif de Noël, donné par les jeunes prodiges de la fondation SOS Talents de Michel Sogny. Cette année, le concert était donné en hommage à Nicole Dassault, grande mécène de la fondation depuis sa création. Cette soirée de gala caritatif est initiée par Marie-Hélène et ses frères Laurent, Olivier et Thierry Dassault, qui perpétuent l’action de mécénat de leur mère en faveur de la fondation SOS Talents.

Créée en mars 2000 par le grand pianiste, compositeur, Docteur en Philosophie et écrivain Michel Sogny, la Fondation SOS Talents détecte et soutient de jeunes prodiges pour l’étude du piano. La fondation développe la créativité ainsi que le talent des élèves, au moyen de la méthode élaborée par Michel Sogny. Créateur du cycle « Prolégomènes à une Eidétique Musicale », les pièces didactiques de Michel Sogny sont basées sur une méthode d’apprentissage évolutive qui participe au développement de l’imaginaire créatif, en interpellant le ressenti et la conscience. Cette méthode œuvre à la maîtrise absolue du toucher de l’interprète. Selon Michel Sogny « la méthode est faite de manière à contourner l’aspect évolutif de l’instrument et de revenir à la finalité première de la musique à savoir : l’appréhension et l’expression de l’émotion esthétique ».

La fondation prépare ces jeunes talents issus d’Allemagne, Géorgie, Hongrie, Russie, ou encore de Suisse, à des concours internationaux en leur attribuant une bourse d’étude, leur offrant également l’opportunité de voyager à travers le monde pour faire connaitre leur art. La fondation est un tremplin pour propulser ces prodiges et révéler leurs talents d’interprète sur la scène du grand public. La fondation SOS Talents a révélé de grands artistes tels que Elisso Bolkvadze, pianiste de renommée internationale et artiste de l’UNESCO pour la paix, qui définit elle-même l’enseignement de Michel Sogny comme « un moyen pour devenir soi-même afin d’accéder à cette liberté qui permet à la musique de couler naturellement dans nos veines ».

Cette année, la soirée de Gala a rendu hommage à la rayonnante et pétillante Nicole Dassault, disparue à l’âge de 88 ans en avril 2019. Pour l’occasion, de jeunes prodiges ayant déjà obtenu des récompenses internationales se sont produits, dont Liza Megrelishvili, 10 ans, qui a interprèté un grand chef d’œuvre ambitieux pour son jeune âge, ou encore Alexandra Massaleva, pianiste russe âgée de 23 ans qui a donné son premier concert à l’âge de 7 ans à l’hôtel Marcel Dassault en 2003. En tant qu’invitée d’honneur, la pianiste française Lydie Solomon a ouvert ce concert en interprétant la Toccata de Maurice Ravel.

(crédit : Jean-François Delon)

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :