Home Art de vivreCulture Les grandioses palais de Saint-Petersbourg

Les grandioses palais de Saint-Petersbourg

by pascal iakovou
0 comment

Le Palais Catherine

Un peu en dehors de la ville à Pouchkine, le Palais Catherine est un must see, un palais tout à fait splendide. Le palais lui-même a été fondé en 1717 sous la direction de l’architecte allemand Johann Friedrich Braunstein en tant que résidence d’été de l’impératrice Catherine I. En août 1724, la cérémonie d’ouverture a été organisée dans le palais au cours de laquelle «ils ont tiré 13 fusils trois fois». L’empereur a assisté à la célébration. Selon le premier projet, le palais était un petit bâtiment de deux étages de style hollandais, typique de l’architecture russe du début du XVIIIe siècle, «pour 16 lumières». En 1743, l’impératrice Elizaveta Petrovna, qui venait juste de monter sur le trône, chargea les architectes russes Mikhail Zemtsov et Andrei Vasilyevich Kvasov d’agrandir et d’équiper le palais. C’est sous l’impératrice Elizabeth Petrovna que le palais acquit son apparence et son style actuel. En mai 1752, elle chargea l’architecte Bartolomeo Francesco Rastrelli de reconstruire le palais, car elle le considérait trop vieux et trop petit. Après le démantèlement, de grands travaux de restructuration et de construction, qui ont duré quatre ans, et un palais moderne, construit dans le style baroque russe. Plus de 100 kilogrammes d’or sont allés aux finitions sophistiquées de la nouvelle façade et à de nombreuses statues sur le toit. En face de la façade majestueuse était non moins majestueux « correct » parc. Le 30 juillet 1756, eut lieu la présentation du palais, haut de 325 mètres, aux grands personnages russes choqués et aux invités étrangers.

Traditionnellement, le palais est également associé au nom de Catherine la Grande, bien que l’impératrice elle-même ait considéré cette «crème fouettée» à l’ancienne. Selon la volonté de feu l’impératrice Elizabeth, la première chose que Catherine a ordonnée était de dorer les statues du parc. Quand certains d’entre eux avaient déjà été traités, après avoir appris le coût de ces travaux, Catherine ordonna leur suspension. Dans ses mémoires, elle a réprimandé son prédécesseur pour le gaspillage. Durant tout son règne, elle a reconstruit le palais et le parc à son goût, les rendant plus confortables et plus modestes.

Grandiose !

PETERHOF

L’emplacement, à mi-chemin entre Pétersbourg et Kronstadt, fut choisi comme site de résidence par Pierre le Grand. Après un voyage en France, il ordonna de faire élever un palais grandiose qui dépasserait en beauté le château de Versailles. Si Versailles célèbre Apollon, Peterhof se veut une évocation de Neptune1. Les travaux débutèrent en 17142 sous la direction de l’architecte français Jean-Baptiste Alexandre Le Blond, dans le parc de Peterhof. Pierre lui-même surveillait la construction de son palais et habitait pendant ce temps dans la maisonnette Monplaisir, encore visible aujourd’hui. Les travaux furent officiellement terminés le 15 août 17232.

Des transformations ultérieures furent réalisées sur ordre de l’impératrice Élisabeth Petrovna par l’architecte italien Bartolomeo Rastrelli.

Le château et les jardins ont beaucoup souffert des déprédations de l’armée allemande durant la Seconde Guerre mondiale.

Tout simplement époustouflant !

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :