Home Art de vivreCulture 10 VILLES POUR DÉCOUVRIR LE RICHE PATRIMOINE MUSICAL DES ÉTATS-UNIS

10 VILLES POUR DÉCOUVRIR LE RICHE PATRIMOINE MUSICAL DES ÉTATS-UNIS

by pascal iakovou
0 comment

DIX VILLES POUR DÉCOUVRIR LE RICHE PATRIMOINE MUSICAL

DES ÉTATS-UNIS ET LES SCÈNES DE MUSIQUE LIVE DU PAYS Visit The USA met en lumière dix destinations, de Detroit à West Hollywood, dans le cadre de la nouvelle campagne Hear The Music

Rock, Motown, blues et plus encore : les États-Unis sont une destination musicale incontestable. De la ville ensoleillée de Miami aux fêtes de rue de la Nouvelle-Orléans, en passant par le bluegrass et le bourbon à Owensboro, dans le Kentucky, où les gens vivent et respirent au rythme de la bonne musique.

La nouvelle campagne « Hear The Music » explore la diversité des expériences musicales américaines avec un contenu vidéo attrayant pour chacune des dix villes, disponible dès maintenant sur le site internet www.visittheusa.fr ainsi que sur la toute nouvelle application de voyage en streaming GoUSA TV

En téléchargeant GoUSA TV, disponible sur iOS et Android, les voyageurs pourront avoir un aperçu des personnes et des lieux donnant vie aux villes musicales américaines. Ils pourront ainsi retracer l’histoire d’un genre musical dans des musées interactifs ou écouter des artistes émergents en direct dans un bar cozy.

Visit The USA présente dix villes passionnées de musique où les voyageurs peuvent danser sur des rythmes de salsa, écouter du blues ou se laissez aller sur de la techno, faisant des États-Unis une destination aussi vivante qu’attrayante.

AUSTIN – TEXAS

En tant que ville accueillant le célèbre South by Southwest Music and Film Festival et le Austin City Limits, l’un des festivals de musique les plus populaires au monde, il n’est pas surprenant qu’Austin propose certaines des expériences musicales les plus tendances des États-Unis. Lors d’un voyage à Austin, les mélomanes pourront visiter quelques-uns des 270 lieux incontournables de la ville, dont le Continental Club, berçant la ville depuis maintenant 60 ans. Crédit photo : Mustache C’est ici que les légendes locales du honky tonk, Dale Watson et ses « Lone Stars » se produisent tous les lundis soir. On peut y assister simplement en prenant un ticket à l’entrée.

Le long du fleuve Colorado, les visiteurs pourront s’arrêter pour prendre une photo de la statue de la légende de la guitare blues Stevie Ray Vaughan, ou se rendre au Ginny’s Little Longhorn Saloon pour un live d’honky tonk et y déguster une bière glacée. Plus loin, le bar de quartier The White Horse est un lieu de rendez-vous où les habitants aident volontiers les voyageurs à maîtriser leur rythme au Texas avec des cours de danse gratuits et de la musique en live. www.austintexas.org

CHICAGO – ILLINOIS

Berceau du blues moderne, qu’il s’agisse des salles de concert ou de flâner dans les musées, Chicago a tant à offrir aux amateurs de musique. Le Chicago Blues Experience, qui devrait ouvrir ses portes en 2020, emmènera les visiteurs à la découverte des artistes pionniers qui ont influencés le blues avec une série d’affichages interactifs et de souvenirs. Les visiteurs pourront également se rendre dans les clubs de blues de la ville. Le Chicago Blues est un style de musique issu de la migration des Afro-Américains du Sud vers le Midwest. Crédit photo : Mustache Au Blue Chicago, les visiteurs peuvent s’y rendre 7 soirs par semaine, tandis qu’au Buddy Guy’s Legends, bar festif et animé, des artistes locaux et internationaux se produisent devant des fans de blues. En journée, direction Bronzeville Echoes: Faces and Places of Chicago’s African American Music, une exposition qui explore l’héritage musical de Chicago à travers le ragtime, le jazz et le blues jusqu’au 28 juillet 2019. www.choosechicago.com

DETROIT – MICHIGAN

Detroit revendique deux types de musique. En premier : le Motown. Cette année marque le 60e anniversaire de la fondation de Motown Records, qui abrite maintenant le Motown Museum. Pour tous les fans des groupes mythiques tels que The Temptations, Diana Ross ou encore The Supremes, se promener parmi les accessoires emblématiques et les souvenirs est un voyage fascinant qui explore la popularité croissante de cette musique et des vedettes qu’elle a générées.

La « Motor City » était également le berceau de la techno. Crédit photo : Mustache Le festival Movement, qui se déroule le week-end du Memorial Day du 25 au 27 mai 2019, est d’ailleurs la meilleure occasion pour en écouter ! Pour un parfait mélange entre musique et architecture, il est difficile de faire mieux qu’un concert à The Masonic, le plus grand temple maçonnique au monde. www.visitdetroit.com

JACKSON -MISSISSIPPI

Avec pour slogan « City of Soul », il n’est pas surprenant que Jackson, dans le Mississippi, soit l’une des destinations américaines les plus populaires pour la musique. Les habitants de la ville raffolent de la musique live. Les visiteurs peuvent se rendre au Frank Jones Club, où du blues est joué jusqu’à 4 heures du matin tous les vendredis et samedis (des collations y sont servies toute la soirée). Pour un road trip inspiré du blues, direction le Blue Front Cafe à Bentoni. Crédit photo : Mustache À son apogée, il était célèbre pour le bison, le blues et le whisky moonshine – aujourd’hui, cet endroit un brin délabré est un lieu formidable pour écouter du blues authentique. De retour en ville, le quartier de Fondren est idéal pour découvrir la musique des artistes en devenir ou pour se rendre dans les boutiques indépendantes, les cafés et les bars. www.visitjackson.com

LAS VEGAS – NEVADA Peu importe les goûts musicaux, tous les visiteurs seront comblés à Las Vegas. Qu’ils préfèrent Céline Dion, interprétant ses tubes au César Palace, sur le Strip de Las Vegas, ou qu’ils soient fans des plus grands DJ du monde, à l’instar de Calvin Harris et David Guetta, qui se produisent toute la journée à des pool parties ! Au-delà des grandes lumières et des hôtels, le centre-ville de Las Vegas abrite certains des lieux les plus tendances d’Amérique pour écouter du rock, comme le Double Down Saloon, un bar de quartier prisé des amateurs de rock et de punk, ou le Beauty Bar, où le célèbre groupe Imagine Dragons, formé à Las Vegas, a fait ses débuts. Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur l’histoire riche et glamour du Las Vegas des années 50, où Frank Sinatra et Dean Martin se produisaient, ils devront se diriger vers le mythique restaurant Golden Steer steakhouse ou vers le Tropicana, où le groupe The Rat Pack aimait passer du temps. www.visitlasvegas.com

MIAMI – FLORIDE

Miami possède tous les éléments essentiels pour une pause américaine vibrante et ensoleillée – mais au-delà des plages, c’est une ville avec une incroyable scène musicale latine, où la salsa et la samba se dansent toute la nuit. Les visiteurs sont vivement conseillés de se rendre au Ball & Chain de Little Havana, un ancien music-hall où se sont produit Count Basie et Billie Holiday, à l’apogée de la belle époque des années 1950. Aujourd’hui, c’est un espace sophistiqué où de délicieux mojitos sont servis sur de la musique salsa et du jazz jouée Crédit photo : Mustache par des DJs latins. À proximité de Hoy Como Ayer, les voyageurs peuvent écouter différents styles : des chanteurs de soul aux groupes de musiciens, toujours avec beaucoup de rythmes salsas et rumbas. Pour apprécier davantage la musique de Miami, le Funk Latin est un incontournable, ouvert tous les jeudis soir jusqu’au petit matin. Enfin, le Churchill’s Pub saura ravir les amateurs de rock. L’endroit détient le record du monde du plus grand nombre de performances au sein d’un même lieu ! www.miamiandbeaches.fr

MINNEAPOLIS – MINNESOTA

Les bars rock déjantés et les habitants chaleureux forment le décor de Minneapolis, la capitale du Minnesota. Bien qu’il existe de nombreux lieux pour enchanter les mélomanes lors d’un long week-end dans la ville – du Cedar Cultural Centre au Cabooze – aucune visite là-bas ne peut être achevée sans suivre la piste du roi de Minneapolis : Prince. Une visite de l’ancien domicile de l’artiste, Paisley Park, est un point de départ idéal. Crédit photo : Mustache À l’intérieur d’un immense espace de plus de 6000 m², les visiteurs exploreront son ancienne maison, ayant sa propre discothèque et des studios d’enregistrement.

Tout près, dans la ville voisine de St Paul, l’exposition First Avenue : Stories of Minnesota’s Mainroom sera inaugurée le 4 mai 2019 et consacrée à cette célèbre rue. L’ancienne discothèque construite au sein du terminal de bus de Greyhound a connu une renommée internationale lorsque Prince y a enregistré Purple Rain. L’exposition retrace la riche histoire du lieu et met en lumière une tenue complète portée par Prince dans le film. Les visiteurs peuvent agrémenter leur séjour musical en visitant des studios d’enregistrement ou en se rendant dans les différentes brasseries de la ville, qui servent de la bière artisanale et propose de la musique live. www.minneapolis.org

NOUVELLE-ORLEANS – LOUISIANE

La musique, la gastronomie et l’histoire sont omniprésentes dans la plus grande ville du sud du pays pour faire la fête, la Nouvelle-Orléans. Berceau du jazz, les visiteurs auront l’occasion de découvrir le New Orleans Jazz Museum, qui célèbre l’histoire de la musique sous toutes ses formes – et organise même des cours gratuits de yoga jazz dans sa galerie. Ils pourront également profiter du Jazz History Tour, retraçant les débuts du jazz. Au-delà de l’histoire, le plaisir d’un voyage à la Nouvelle-Orléans consiste simplement à marcher dans les rues – où les orchestres de cuivres se rassemblent sur les trottoirs pour offrir aux piétons des concerts improvisés. Il est également possible de s’installer dans l’un de ses célèbres bars, comme le dark and delightful Spotted Cat. Quelles que soient leurs préférences musicales, les voyageurs se laisseront facilement emporter par l’atmosphère et l’enthousiasme que la musique de la ville génère. www.neworleans.com

OWENSBORO – KENTUCKY

Pour une combinaison enivrante de barbecue, de bourbon et de musique bluegrass – un style de folk – les touristes se rendant aux États-Unis devront faire un stop à Owensboro. Cette ville, située au bord d’une rivière dans le Kentucky, se trouve à environ 160 kilomètres au sud-ouest de Louisville. La destination, plutôt secrète, vit et respire au rythme du bluegrass et, comme le dit The Wooks, un groupe de bluegrass originaire d’Owensboro : Crédit photo : Mustache « La musique bluegrass est plus qu’un genre : c’est un style de vie, c’est une communauté, c’est une famille ». Pour apprécier le son des banjos, violons et mandolines, les visiteurs devront faire coïncider leur venue avec le plus grand rassemblement de bluegrass de l’État, le Romp Festival, qui se tiendra du 26 au 29 juin. Ils pourront également en profiter en admirant le coucher de soleil lors du Friday After 5, une série de concerts gratuits qui se déroulera le temps d’une semaine du 17 mai au 30 août. Entre temps, le Bluegrass Music Hall of Fame & Museum rendra hommage à Bill Monroe, le père du bluegrass, qui a grandi dans le hameau voisin de Rosine. www.visitowensboro.com

WEST HOLLYWOOD – CALIFORNIE

Depuis des décennies, des musiciens en herbe descendent à West Hollywood en Californie – et à juste titre, puisque c’est un quartier qui a vu passer certaines des plus grandes stars planétaires et qui abrite certains des lieux les plus sacrés des États-Unis. Les visiteurs peuvent en faire l’expérience avec le Rock ‘N Walk & Jogging tour – une occasion d’en apprendre plus sur la région en compagnie de l’ancien musicien rock star résidant à Sunset Strip, Jon D’Amico. Crédit photo : Mustache Ensuite, rendez-vous sur les lieux de musique cultes de West Hollywood : The Troubadour (où Elton John est monté sur scène à ses débuts) ; Whisky A Go Go (qui a accueilli The Doors, Janis Joplin et Led Zeppelin) ; Le Roxy (lieu intime où les visiteurs peuvent voir des artistes en devenir en compagnie de célébrités) et le Viper Room (lieu sombre et animé ayant notamment accueilli les plus grands noms, d’Oasis à Tom Petty ou encore les Heartbreakers). L’Andaz West Hollywood, premier hôtel du Sunset Strip, est l’endroit idéal où séjourner puisqu’il fut l’un des lieux préférés des rockeurs légendaires. www.visitwesthollywood.com

Pour plus d’informations sur ces villes inspirantes de la musique américaine, consultez : VisitTheUSA.fr

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :