Home Art de vivreCulture AZZEDINE ALAIA Forever

AZZEDINE ALAIA Forever

by pascal iakovou 4 mars 2018 0 comment

AZZEDINE ALAIA 41 CEUVRES CHOISIES PAR OLIVIER SAILLARD
Exposition de lundi 22 janvier ou dimanche 10 juin 2018
Tous les jours de 11 00 h à 19 00 h

« Des vêtements, Azzedine Alaia disait:  » J’aime ceux qui restent beaux et éternels ceux qui ne sont pas perturbés par des détails, des ornements ou des couleurs qui les vieillissent prématurément. Ceux qui sont les plus simples et les plus difficiles à réaliser ! »

Les robes, ces modéles d’absolu que le couturier Alaia n’a eu de cesse de perfectionner tout au long de sa carrière, sont l’expression et l’aveu de son désir d’éternité Depuis sa première collection en 1979, dans les noirs profonds et les blancs optiques, le couturier a édifié une création hors des temps d’une mode qui affaiblit les idées. Le noir pur sert son dessin
de sculpteur véritable, Car le noir précise une idée sans la diluer comme le font les autres couleurs. Dans les blancs de craie ou les blancs plâtre, Alaia se souvient de ses années d’étude à l’Ecole des Beaux-Arts de Tunis. Dans le coton modeste ou l’aristocrate mousseline, il sait dominer les tissus et faire naître des bas-reliefs de son immense mémoire les robes divines d’aujourd’hui. Azzedine Alaia a choisi de situer son métier dans la grande tradition des couturiers architectes du XX siècle qui maitrisent toutes les étapes de conception et de réalisation du vêtement du patronage au montage. De Madeleine Vionnet, Cristobal Balenciaga ou Charles James, il est l’ultime héritier
La quête de l’invisible guide les plus grandes oeuvres. Azzedine Alaia poursuit la recherche d’une couture définitive dont il est le virtuose même s’il ne le montre pas. Puisse cette exposition, premiére d’une longue série programmée par l’Association Alaïa, révéler l’ambition de celui qui, toute sa vie, a toujours été fier de dire de lui-même:
Je suis couturier «  »
Olivier Saillard

 La vie d’Azzedine Alaia a constamment été remplie par la mode, l’art, le design, l’architecture,
la musique et le théâtre.
Pendant soixante ans, Monsieur Alaia a été un collectionneur passionné par tous les domaines
de la culture. En 2007, il a décidé de protéger son ceuvre et sa collection d’art en fondant l’Association
Azzedine Alaia,conjointement avec son partenaire de vie le peintre Christoph von Weyhe, et son amie
depuis plus de quarante ans, l’éditrice Carla Sozzani. Cette Association est appelée à devenir prochainement la Fondation
Azzedine Alaia, qui abritera à Paris tous les trésors de la Maison et de son créateur
En collaboration avec diverses institutions culturelles, l’Association Azzedine Alaia exposera les collections
de mode et les propres oeuvres d’art de Monsieur Alaia, à Paris, au 18 rue de la Verrerie, où il a vécu
et travailé, et à Sidi Bou Said, la ville qu’il a tant aimée. Ces lieux abriteront par ailleurs des expositions
régulières sur l’histoire de la mode et du design. A Paris, on y trouvera également une bibliothèque
dédiée à la mode et à la culture, au service de la recherche et du développement. Enfin, l’Association
Azzedine Alaia attribuera des bourses à des jeunes talents visionnaires de la mode.

ASSOCIATION AZZEDINE ALAIA
18, rue de la Verrerie, 75004 Paris

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :