Home Art de vivreCulture L’amusant et intriguant le Sonneur s’expose à la galerie Strip Art

L’amusant et intriguant le Sonneur s’expose à la galerie Strip Art

by Charlotte Boutboul 31 juillet 2015 0 comment

        Screen Shot 2015-07-29 at 15.18.07

 Le Sonneur, le  Street artiste français s’expose enfin à la galerie Strip Art, au 40 Cours Albert 1er 75008 Paris.  Cet artiste intervient dans le paysage urbain depuis janvier 2014 à travers l’apposition de sonnettes ou de ‘door bells’ comme son pseudonyme l’indique. Architecte de formation, directeur artistique, l’artiste explore les champs de la peinture abstraite et de la photographie avant de s’initier au Street art, et plus précisément au ‘Street hacking’. Ses oeuvres sont visibles en France, aux États Unis et au Mexique.

Mais le Sonneur vit et travaille actuellement à Paris. Il se plait à détourner des objets de notre quotidien pour leur donner un nouveau sens, en rendant à nouveau visibles des objets si banals, si communs, que nous ne les remarquons même plus.

Sa spécialité?  le seuil de notre porte – cet alcôve privilégié qui marque la frontière entre la sphère intime et la sphère publique. C’est en ce lieu stratégique, la barrière séparant le politiquement correcte de l’irrévérencieux, le formel du personnel que l’artiste intervient en apposant ses œuvres : des sonnettes d’un rouge criard, des boites aux lettres aux noms évocateurs, des missives écrites pour ré-inventer le réel, ou du moins le ponctué de poésie et d’humour.

Néanmoins il s’agit d’œuvres discrètes, fragiles et souvent éphémères qui interrogent les passants attentifs: « Et si au coin de la rue ou dans votre immeuble se cachait celui ou celle que vous attendiez? ». Presser ces sonnettes ne déclenchera ni sonnerie ni alerte. Pourtant elles ne sont pas si muettes que ça… Elles nous alertent et nous invitent à réfléchir sur l’individualisme, la solitude, l’indifférence et l’abandon dans la ville.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :