Home Art de vivreCulture Le Patek Philippe Museum : voyage au coeur de l’horlogerie, du XVIème siècle à nos jours

Le Patek Philippe Museum : voyage au coeur de l’horlogerie, du XVIème siècle à nos jours

by pascal iakovou
3 comments

Entreepp

A Genève, passage obligé pour les amoureux des montres : le Patek Philippe Museum. Tel un écrin au cœur du quartier de Plainpalais, il est l’endroit idéal pour comprendre comment la ville est devenue le berceau de l’horlogerie, et admirer parmi les plus belles pièces qui ont valu à cet art ses lettres de noblesse.

La relative froideur extérieure du bâtiment de style Art déco laisse place, à peine poussée la porte du musée, à une atmosphère luxueuse mais accueillante. Au rez-de-chaussée, d’anciens établis d’horlogerie, bijouterie, gravure et émaillerie permettent d’imaginer l’ambiance des ateliers traditionnels. On monte ensuite directement au troisième étage, qui présente des documents d’archives Patek Philippe ainsi qu’une bibliothèque constituée d’ouvrages rares dédiés à l’horlogerie.

C’est au deuxième que l’on entre réellement dans le vif du sujet. Dans un décor feutré et au caractère privé, on découvre horloges et montres anciennes issues du patrimoine genevois et européen. Des modèles très élaborés créés entre le XVIème et le XIXème siècle, qui témoignent d’une époque où les pièces horlogères sont avant tout une façon de faire part de sa richesse. Mais la montre ne se porte pas encore au poignet. De poche, pour les hommes, elle est incorporée à une broche ou suspendue à une châtelaine, pour les femmes.

Le développement de l’horlogerie à Genève, au XVIème siècle, est en grande partie dû à la vague
de protestants français – parmi lesquels beaucoup d’artisans – s’étant réfugiés dans la cité lémanique, qui a ainsi bénéficié de savoir-faire précieux. L’orfèvrerie et la peinture sur émail sont mises au profit de l’horlogerie qui ne cesse d’émerveiller. Les collections présentées ici permettent d’apprécier une variété impressionnante de montres, en tant que telles ou associées à différents objets du quotidien : nécessaires de dames, éventails, couteaux…

Le spectateur découvre petit à petit comment l’art de l’horlogerie devient également science, comment la perfection technique se joint à la perfection esthétique. Cette maîtrise exceptionnelle de l’horlogerie s’exporte, dès la fin du XVIIème siècle, en Turquie, puis en Chine. Plusieurs exemples de montres chinoises, créées par paires selon la philosophie taoïste du jing et du yang, sont présentés.

On termine la visite au premier étage, où l’on découvre enfin les modèles Patek Philippe, des tout premiers de 1839 à ceux d’aujourd’hui. On peut admirer des modèles Art Nouveau, Art Déco, à heure universelle et bien-sûr une large gamme de montres-bracelets, devenues incontournables à partir des années 1940. On découvre par ailleurs des modèles témoignant de l’importance accordée par Patek Philippe aux métiers d’art, notamment certains ornés par Suzanne Rohr, une des dernières miniaturiste sur émail qui travaille en exclusivité pour Patek Philippe (et ne souhaite malheureusement pas transmettre son savoir). Une très belle preuve de la proximité entre artisanat et luxe.

Patek Philippe Museum
7, rue des Vieux Grenadiers,
1205 Genève

Du mardi au vendredi, de 14h à 18h. Samedi, de 10h à 18h. Fermés les jours fériés.
Visite guidée tous les samedi à 14h et sur rdv.

Isabelle Huber

"La Madonna della Sedia" d’après Raphaël (1483-1520) Paire de montres "chinoises" se faisant pendant. Déclenchement des automates et de la musique au passage de l’heure ou à la demande - Piguet & Meylan, Genève. Email attribué à Jean-Abraham Lissignol, Genève - vers 1820.
La Madonna della Sedia d’après Raphaël (1483-1520). Paire de montres chinoises se faisant pendant. Déclenchement des automates et de la musique au passage de l’heure ou à la demande – Piguet & Meylan, Genève. Email attribué à Jean-Abraham Lissignol, Genève – vers 1820.
"Flore et Cupidon" Montre bassine en "grisaille" sur fond bleu mourant - Henry Grendon, Londres. Email attribué à un atelier huguenot établi à Londres - vers 1645-50.
Flore et Cupidon. Montre bassine en « grisaille » sur fond bleu mourant – Henry Grendon, Londres. Email attribué à un atelier huguenot établi à Londres – vers 1645-50.
"Le Melon". Montre-pendentif avec automates et musique - Piguet & Capt, Genève - vers 1810.
Le Melon. Montre-pendentif avec automates et musique – Piguet & Capt, Genève – vers 1810.
Patek Philippe & Cie, Genève,  N° 930’365, Réf. 605 HU  Montre d’habit de type découverte à remontage au pendant à Heures Universelles indiquant le nom de 42 villes, régions ou pays du monde avec cadran en émail cloisonné polychrome représentant Neptune chevauchant un hippocampe - 1945.  Délivrée le 14 novembre 1945 à Th. Beyer, Zurich (Suisse).
Patek Philippe & Cie, Genève. Montre d’habit de type découverte à remontage au pendant à Heures Universelles indiquant le nom de 42 villes, régions ou pays du monde avec cadran en émail cloisonné polychrome représentant Neptune chevauchant un hippocampe – 1945. Délivrée le 14 novembre 1945 à Th. Beyer, Zurich (Suisse).
Patek Philippe & Cie, Genève. Montre-bracelet d’homme, chronographe rattrapante à poussoirs rectangles, compteur de 30 minutes à 3 heures et échelle tachymétrique avec quantième perpétuel et phases de la lune – 1955. Délivrée le 21 juin 1955 à Gübelin & Co, Lucerne (Suisse).
Patek Philippe & Cie, Genève. Calibre 89. Montre la plus compliquée du monde. Diamètre total: 88,2 mm. – Epaisseur totale: 41 mm. – Poids total: 1100 grammes – Boîtier: or jaune 18 ct.

Related Articles

3 comments

Le Patek Philippe Museum : voyage au coeur de l’horlogerie, du XVIème siècle à nos jours 23 novembre 2009 - 15 h 40 min

[…] C’est au deuxième que l’on entre réellement dans le vif du sujet. Dans un décor feutré et au caractère privé, on découvre horloges et montres anciennes issues du patrimoine genevois et européen. You find the original post here http://www.www.luxsure.fr/2009/ … | isabelle […]

Remi Salette 18 février 2010 - 10 h 25 min

Superbe endroit, superbe marque de luxe.
Là où ils sont le plus fort: l’accueil. Le luxe, c’est ça.

may 25 mai 2011 - 12 h 53 min

It is the best time to make some plans for the future and it’s time to be happy. I’ve read this post and if I could I want to suggest you few interesting things or advice. Perhaps you can write next articles referring to this article. I want to read even more things about it!

http://www.nikon-battery-charger.co.uk/Digital-Camera-Battery/Nikon/Nikon-MH-65.html

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :