1132 Views |  Like

Exposition Rolex Daytona : Découvrez le mythe du chronographe chez Bucherer

EXPOSITION ROLEX DAYTONA DU 4 AU 31 JANVIER 2017
DÉCOUVERTE D’UNE MONTRE NÉE POUR LA COURSE

Bucherer et Rolex vous invitent à découvrir l’histoire d’une montre mythique, l’Oyster Perpetual Cosmograph Daytona, dans le cadre d’une exposition exclusive consacrée à ce chronographe de légende et sa relation passionnée avec l’univers des sports automobiles et de la vitesse.
C’est en plein cœur du Triangle d’or de la Haute-Horlogerie, au 12, boulevard des Capucines, adresse mythique du patrimoine parisien, que la Maison Bucherer présente cette exposition événement du 4 au 31 janvier 2017.
Grâce à une série de panneaux et un contenu interactif, l’exposition retrace les origines et l’évolution du Cosmograph Daytona, une montre iconique nommée
en hommage à la capitale de la vitesse en Floride (États-Unis), lieu privilégié des plus grands pilotes de course et passionnés de vitesse. Les visiteurs pourront également admirer le nouveau Cosmograph Daytona en acier 904L, équipé d’une lunette Cerachrom monobloc en céramique noire qui associe l’excellence technologique et la performance de Rolex avec des caractéristiques esthétiques dignes de l’héritage de ce modèle unique.
Créé en 1963, le Cosmograph Daytona est né pour la course. Ce modèle a d’emblée gagné ses titres de noblesse sur les circuits automobiles du monde entier pour sa fiabilité et ses performances. Il a accédé au rang d’icône sous le nom de « Daytona » en tant que l’un des chronographes les plus célèbres au
monde.

DAYTONA, CAPITALE MONDIALE DE LA VITESSE
Avant de donner son nom à l’un des modèles les plus emblématiques de Rolex,
la ville de Daytona Beach en Floride s’est forgé sa propre mythologie en devenant dès 1903 le haut lieu des records de vitesse sur sa célèbre plage rectiligne au sable dur comme du béton. De 1903 à 1935, 14 records du monde de vitesse sur terre y sont établis. La ville de Daytona Beach entre dans l’histoire comme la « capitale mondiale de la vitesse ».
En mars 1935, le pilote britannique Malcolm Campbell bat tous les records de vitesse sur la plage de Daytona avec sa fameuse Bluebird : il atteint alors la vitesse de 445 km/h. Durant cet exploit, et depuis 1930, l’homme qui allait rester dans l’histoire sous le nom de « Roi de la vitesse » portait une Rolex Oyster.

La tradition des courses automobiles sur la plage de Daytona s’est perpétuée avec l’inauguration en 1959 d’un circuit permanent en dur pour les courses de vitesse : le Daytona International Speedway. Chaque année, ce circuit géant de 4 km de long, avec des virages inclinés à 31 degrés permettant des accélérations à couper le souffle, accueille des courses automobiles prestigieuses, telles que la Daytona 500 et la Rolex 24 At Daytona®. D’après les pilotes les plus expérimentés, cette dernière course d’endurance d’une durée de 24 heures, l’équivalent américain des 24 heures du Mans, est l’une des plus difficiles au monde.

LA MONTRE DES PILOTES
Le Daytona International Speedway et son histoire exceptionnelle ont inspiré le chronographe Rolex créé en 1963, nommé Cosmograph Daytona en hommage au
célèbre circuit. Ce chronographe du futur relève un des défis de l’époque, avec une lisibilité exceptionnelle de ses fonctions grâce aux compteurs très contrastés et son échelle tachymétrique, déportée du cadran sur la lunette. Avec son allure technique et sportive immédiatement identifiable, le Cosmograph Daytona devient la montre des pilotes, l’instrument idéal pour mesurer la durée et la vitesse d’une course.
En 1963, le chronographe de Rolex devient la récompense suprême couronnant les vainqueurs des 24 Heures de Daytona, une course inaugurée en 1962 et
renommée Rolex 24 At Daytona® en 1992. « La montre est la raison d’être de cette course » a déclaré Scott Pruett quelques jours avant de remporter l’édition 2013 avec son équipe pour la cinquième fois. Aujourd’hui, la course la plus longue et la plus prestigieuse des États-Unis, qui marque l’ouverture de la saison automobile internationale, est connue de tous comme « The Rolex ». Le Cosmograph
Daytona est également la Montre Officielle des 24 heures du Mans ainsi que le chronographe porté par le Témoignage Rolex Tom Kristensen, le seul pilote ayant remporté neuf fois la prestigieuse course française.
Plus de cinquante ans après sa création, le Cosmograph Daytona ne cesse d’être perfectionné. Rolex n’a jamais changé sa ligne de conduite qui consiste à
concevoir et fabriquer un chronographe répondant aux exigences les plus élevées de la marque en matière de sophistication. Le succès de certains objets mythiques dépasse parfois les espérances de leurs créateurs.

Oyster Perpetual Cosmograph Daytona