Home Food and Wine 5 conseils pour associer la tisane à la nourriture

5 conseils pour associer la tisane à la nourriture

by pascal iakovou
0 comment

La tisane pendant un repas ? Bien sûr que c’est possible ! Si l’on apprécie généralement une bonne infusion en digestion ou avant d’aller au lit, il est tout aussi possible d’en déguster une pendant un déjeuner ou un dîner. Les arômes de l’infusion peuvent en effet très bien se marier avec certains mets. Quelle infusion choisir, comment la préparer et quelle nourriture pour l’accompagner ? Voici quelques conseils à suivre pour bien réussir son match tisane-repas.

La tisane, un atout pour le corps

Déjà, il est utile de rappeler quelles sont les vertus d’une tisane pour son corps : en fonction de la plante choisie, les bienfaits sont différents. Les plantes agissent sur l’organisme, en partie grâce à leur effet antioxydant contenu dans leurs feuilles, tiges ou fleurs : certaines ont un effet diurétique, d’autres aident au sommeil, à la digestion ou à la circulation sanguine. Les infusions ont toujours un effet positif sur le corps, à condition de bien savoir quelle plante choisir et comment la préparer.

Savoir choisir et préparer sa tisane

Il est indispensable de comprendre comment agissent les herbes sur le corps avant de choisir sa tisane. Ainsi, il faut garder en tête les associations suivantes (liste non-exhaustive) :

  • Digestion difficile ou ballonnements = fenouil ou anis vert
  • Anxiété = mélisse
  • Besoin de dormir = verveine ou camomille
  • Foie douloureux = romarin ou pissenlit
  • Reflux gastrique = réglisse

La préparation relève aussi d’un mode opératoire simple mais précis. Il y a trois méthodes : la décoction, l’infusion ou la macération. La plus courante est l’infusion : il s’agit de verser de l’eau frémissante (jamais bouillante !) sur les herbes sélectionnées et de les retirer après cinq à six minutes d’infusion (les laisser davantage pourrait rendre la boisson trop forte, ce qui altèrerait son goût). Pour la décoction, il faut mettre les plantes dans de l’eau froide et de porter cette eau à ébullition et laisser infuser quelques minutes avant de retirer les plantes. La macération consiste à laisser les plantes plusieurs heures dans une eau froide avant de boire le mélange.

La tisane pendant le repas

Pendant le repas, la tisane accompagne parfaitement des plats légers, comme une salade, par exemple. Le goût végétal se marie très bien avec des légumes frais qui seraient préparés avec du quinoa ou du boulghour. Les arômes contenus dans certaines tisanes comme le fenouil, par exemple, peuvent être forts, il est donc recommandé de les marier avec des plats neutres et légers pour réussir une combinaison qui saura stimuler votre palais. 

La tisane avec un dessert gourmand

Une touche sucrée avec la tisane et vous serez heureux ! Un bon dessert ou une bonne pâtisserie se marient effectivement parfaitement avec une infusion. Par exemple, un dessert au chocolat ou bien aux fruits rouges se combinent à merveille avec une tisane. En plus, vous saurez déculpabiliser de manger gourmand car les plantes vous apporteront tous leurs bienfaits pour digérer. 

La tisane pour digérer un repas lourd

C’est en effet après un repas copieux que la tisane est souvent la plus appréciée. Les fêtes de Noël, où les estomacs sont mis à rude épreuve, sont souvent l’occasion de goûter aux tisanes : la digestion est difficile et le climat froid donnent envie d’une boisson chaude, légère et réconfortante. Il est donc recommandé d’opter pour une tisane après un excès de gourmandise, à condition de ne pas en boire trop : il ne faut pas dépasser une ou deux tasses après un repas copieux.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :