Home Food and Wine Mauro Colagreco décroche 1 étoile pour le restaurant Ceto, intégralement tourné vers la Méditerranée

Mauro Colagreco décroche 1 étoile pour le restaurant Ceto, intégralement tourné vers la Méditerranée

by pascal iakovou
0 comment

5 mois après l’ouverture, Mauro Colagreco décroche 1 étoile pour le restaurant Ceto, intégralement tourné vers la Méditerranée

Avec Ceto, Mauro Colagreco et son équipe célèbrent la beauté et la complexité de l’écosystème marin
Mauro Colagreco et son équipe, menée par le Chef Andrea Moscardino et le directeur du restaurant Sébastien Rey, décrochent, 5 mois après l’ouverture, leur première étoile. Le 9 octobre dernier, Mauro prenait la tête de deux restaurants au sein du tout nouveau Maybourne Riviera.

Situé au dernier étage de cet hôtel qui bouscule les codes de l’hôtellerie de luxe, Ceto donne à goûter l’essence même de la Méditerranée. Avec une vue à 180°, un décor et des arts de la table rappelant les formes et teintes marines, le cadre parle de lui-même et propose une plongée directe dans la Méditerranée.

Avec Ceto, Mauro Colagreco et son équipe ont souhaité montrer la complexité et la subtilité de l’écosystème marin. C’est à travers un jeu de textures, de saveurs et de différentes méthodes de cuisson, que l’expérience marine se décline du côté culinaire. La chambre de maturation, dressée à l’entrée du restaurant, offre la possibilité de faire mûrir les poissons jusqu’à deux mois. On retrouve ainsi à la carte “le thon rouge – ventrèche maturée 45 jours aux algues Kombu, sauce XO” – déjà emblématique du restaurant Ceto. De la “langoustine grillée avec sauce citronnée”, au “rascasse, fenouil et jus de bouillabaisse” en passant par les “spaghettis maison à la « Chitarra », oursin de Méditerranée, cœur de Burrata, parfum mandarine” et le “millefeuille à l’algue nori et vanille”, Ceto redistribue les cartes pour une (re)découverte décomplexée de l’univers marin.

Plus qu’un restaurant deìdieì aÌ la mer, Mauro Colagreco, accompagné par Andrea Moscardino et Julieta Canavate (Cheffe pâtissière), crée ici un véritable atelier marin. Poussant les limites, ils racontent au travers d’une expérience culinaire comment la beauté de la mer doit et peut être protégée grâce à des solutions écologiques durables. Aujourd’hui, cette reconnaissance souligne que la gastronomie peut être durable.

En salle, Sébastien Rey – Directeur du restaurant – et Victor Bigot – Chef Sommelier, mettent en scène et en lumière, la beauté de l’univers marin. A travers un service décomplexé, l’équipe accompagne les convives pour une immersion totale. Des verres, en résidus de verre trouvés sur les plages puis soufflés, aux arts de la table fabriqués à partir d’ossatures de poissons, en passant par les vins vieillis en mer, tout ici est pensé afin de se laisser enivrer par les profondeurs.

“ Aujourd’hui, je suis fier et reconnaissant. Fier de mon équipe pour ce qu’ils ont accompli en si peu de temps et pour leurs engagements au quotidien. Reconnaissant pour tous les acteurs qui nous accompagnent dans ce projet engagé, mettant en avant que la gastronomie peut être durable” souligne Mauro Colagreco

5 mois après l’ouverture, Ceto, qui selon l’origine du terme est un juste parallèle entre le ciel et la mer, est aujourd’hui une étoile au firmament.

Restaurant Ceto
Ouvert du mercredi au dimanche

Fermé le lundi, mardi et dimanche soir

Instagram @restaurantceto

https://www.maybourneriviera.com/fr/

Instagram @themaybourneriviera

Réservations

https://www.maybourneriviera.com/fr/reservation-de-restaurants/

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :