Home Horlogerie et Joaillerie La Haute Joaillerie de Fawaz Gruosi s’embrase avec l’ambre

La Haute Joaillerie de Fawaz Gruosi s’embrase avec l’ambre

by pascal iakovou
0 comment

LA HAUTE JOAILLERIE DE FAWAZ GRUOSI S’EMBRASE AVEC L’AMBRE

Conteur hors pair, FAWAZ GRUOSI a le don de faire converser les gemmes pour sublimer les femmes. Entre ses racines libanaises et Florence, où il grandit, son caractère atypique se dessine. Homme de valeurs dont les bijoux illustrent un avant-gardisme joyeux, le créateur a la pudeur d’un timide et la chaleur d’un oriental. Insatiable, sa quête du beau dicte sa vie. En 1968, quand certains font la révolution, lui fait ses armes chez le célèbre joaillier florentin Torrini. Il n’a que 17 ans. Prometteur, il sait aussi susciter les opportunités. Appelé par Harry Winston pour représenter la maison à Londres, puis en Arabie Saoudite, il est repéré par Gianni Bulgari qui lui confie ses clients VIP. En 1993 vient le temps de lancer sa marque, de Grisogono, où il donne la mesure de son talent.
Celui d’un homme qui se nourrit de tout, une rencontre, un tableau, une lecture ou un paysage. Vingt-cinq années passent.

Aujourd’hui, sous son nom propre, FAWAZ GRUOSI ouvre un nouveau chapitre, à l’apogée de sa créativité.

Dans sa nouvelle boutique londonienne de Berkeley Square, les vitrines offrent un feu d’artifice de couleurs et de volumes, confirmant des bijoux à forte personnalité qui signent l’allure.
Pour cette nouvelle haute joaillerie, le créateur amateur de matières iconoclastes convoque un matériau oublié, l’ambre. Résine fossilisée issue d’un ancêtre du pin, l’ambre peut avoir entre cent et quinze millions d’années. Il n’est d’ailleurs pas rare qu’il contienne des plantes ou des insectes tout aussi vieux. Complice des pharaons, la gemme organique était aussi très
renommée dans l’Antiquité qui l’associait à la jeunesse éternelle et la portait volontiers en amulette protectrice. Première matière précieuse connue de l’homme, l’ambre devient si convoité qu’il fait naître une route commerciale à son nom, ouverte par les Phéniciens. Associé à de nombreux cultes liés au soleil, à commencer par Phaéton et son char de feu dans la
mythologie grecque, l’ambre accompagne l’histoire de l’humanité, des rosaires médiévaux aux figurines sculptées dont raffolent les cours européennes. Au point d’en commander une pièce entière, la Chambre d’Ambre, offerte au tsar Pierre le Grand par le roi Frédéric Ier de Prusse. C’est justement sur les bords de la Baltique, dans l’ancienne Prusse orientale, que l’ambre se dépose depuis des millénaires, ce qui lui vaut d’être appelé l’« or du Nord ». C’est là que FAWAZ GRUOSI a rencontré la précieuse résine, si riche en histoire et en symboles.

«Une amie lituanienne m’a initié à la splendeur de ses nuances et de ses transparences. Dans son village de Druskininkai, l’ambre est partout, des artisans le sculptent, des boutiques le vendent. Un peu plus tard, chez un antiquaire milanais, je suis tombé sur des billes d’ambre. Il m’a suffi de les apporter chez moi pour commencer à laisser travailler mon imagination.»

Fidèle à sa liberté créative qui refuse toute hiérarchie entre les pierres pour ne se concentrer que sur leur beauté, leur couleur et leur charme, sans considération de valeur, ni de prestige, FAWAZ GRUOSI réinvente l’ambre et lui redonne ses lettres de noblesse joaillière.

« Lorsque j’ai décidé, il y a quelques années, de sertir des diamants noirs, personne n’en utilisait. J’aimais leur robe profonde et intense. Ce fut un succès, qui ne s’est jamais démenti. Aujourd’hui, je travaille l’ambre comme une pierre précieuse. Je trouve que c’est une matière toute aussi fascinante que le diamant puisqu’elle résulte d’un phénomène naturel qui demande des millions d’années. J’aime aussi faire un parallèle entre ses inclusions, composées d’éléments naturels capturés, et l’amour qui s’empare d’un cœur pour toujours. »


Riche en manchettes, joncs, boucles d’oreilles et bagues aux rondeurs caressantes, la nouvelle ligne joue avec les tonalités miel qu’offrent les plus belles qualités d’ambre, venues des rives de la Baltique. La légèreté de la matière permet de revisiter les créoles en généreux ovales concentriques bordés d’un miroitement de diamants offrant un manifeste de sensualité. À moins de choisir ce design inédit qui enflamme la silhouette avec son ampleur soulignée de cabochons aux teintes presque fauves. Telle une gourmandise organique, les billes d’ambre caramel couronnent le poignet sur une manchette d’or rose ourlé de diamants bruns, quand une ligne d’améthystes scandée de jade taille pain de sucre danse sur une autre manchette ciselée dans 157 carats d’ambre. Tout aussi fascinant, l’ambre aux accents acajou est coiffé d’un saphir de Ceylan de plus de 9 carats sur une bague laissant entrevoir la peau.
Posée sur un corps de bague pavé de saphirs rose, un cabochon oblong dialogue avec l’onyx, tandis qu’une aigue-marine spectaculaire de 23,30 carats encadrée d’ambre est monté sur une bague entièrement sertie de saphirs bleus.
Spontané, le dialogue entre FAWAZ GRUOSI et les pierres ne se conçoit que dans le plus profond respect du savoir-faire joaillier. Le créateur veille à lui laisser sa part de liberté. Complices depuis plusieurs décennies, les artisans de l’atelier genevois connaissent la pertinence de son intuition.
Tout comme Patrick Affolter, l’allié fidèle qui donne vie à ces bijoux iconoclastes où l’opulence de l’Orient rejoint la grâce des trésors florentins.
Inviter l’ambre dans une collection de haute joaillerie signifie de nouveaux défis. Le lapidaire doit ainsi ciseler cabochons, gouttes et baguettes offrant d’harmonieux appairages. Tout aussi virtuoses, les orfèvres appliquent sur l’ambre les motifs d’or sertis de diamants, de rubis, de saphirs roses, jaunes ou bleus ou de tsavorites. Il leur faut aussi maîtriser le titane et la céramique, ces matières innovantes que FAWAZ GRUOSI aime parfois inviter dans ses créations. Aussi visible de face que de dos, l’extrême délicatesse des finitions témoigne du soin aporté à chaque bijou. C’est là toute la magie de la haute joaillerie de FAWAZ GRUOSI faisant se rencontrer la tradition et l’audace

fawazgruosi.com

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :