Home Art de vivre Luxe et excellence dans le Limousin, journée 3 : JM WESTON, AGNELLE

Luxe et excellence dans le Limousin, journée 3 : JM WESTON, AGNELLE

by pascal iakovou
0 comment

Pour ce troisième jour dans le Limousin, nous avons l’immense privilège de découvrir deux illustres maisons travaillant le cuir à leur manière : J M Weston et la Ganterie Agnelle.

J . M Weston

Depuis 1891 J.M Weston représente l’excellence de la chaussure française, c’est donc un privilège rare et un moment unique que celui de visiter son usine.
Untitled

Cette usine qui produit l’essentiel des chaussures Weston pour la France et l’international et dont une bonne partie de la production est encore fait à la main.
Untitled
Untitled
Chausseur pour hommes dans son essentiel, la chaussure Weston est connue pour son mocassin qui représente encore aujourd’hui plus de 20% de sa production.
Untitled
J.M Weston emploie 200 personnes dans tous les métiers de la chaussure.
Untitled
Untitled
La tannerie du Puy est fournisseur pour J M Weston pour Hermes et Louis Vuitton. J.M Weston lancera une collection femme en 2013.
Untitled

J. M Weston utilise plus de 1000 peaux de veaux par an.
Untitled

Chaque chaussure nécessite entre entre 180 et 200 opérations  et chaque chaussure nécessite entre 4 heures de travail étalé sur 6 semaines.
Untitled
Untitled
UntitledUntitledUntitled


La ganterie Agnelle
Untitled
Depuis 4 générations à Sain Junien dans la Haute-Vienne, les traditions de la ganterie se transmettent de génération en génération. Dès le 11ème siècle , cette activité artisanales développe à Saint Junien, un des berceaux français du gant.
Untitled
En 1937, vient s’ajouter la ganterie de l’arrière-grand-père de Sophie Grégoire , actuelle présidente. Agnelle travaille pour les plus grandes maisons du luxe internationale mais aussi pour sa propre marque qui est distribuée dans plus de 500 points de vente à travers le monde.
Untitled
Untitled
Untitled
Untitled
UntitledUntitledUntitledUntitledUntitledUntitled
Aujourd’hui  au sein des ateliers de Saint Junien, les mêmes gestes perdurent. Six étapes se succèdent pour façonner un gant : le choix des peaux, la coupe, la fente, l’atelier de couture, la coulure et pour finir le dressage.
Plus de 30 opérations et plus de 5 heures sont nécessaires pour la fabrication d’un gant.

Ainsi s’achève notre balade en Limousin, un énorme merci à l’association Luxe et Excellence et à la CCIP Limoges pour son accueil chaleureux et ces merveilleuses découvertes.

 

 

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :