Home Art de vivreCulture « Paris d’Amour » par Gérard Uféras à l’Hotel de ville de Paris

« Paris d’Amour » par Gérard Uféras à l’Hotel de ville de Paris

by lydia
0 comment

  « Oui, je le veux » Je ne pensais pas pouvoir prononcer ces mots avant une bonne dizaine d’années. Mais devant les photographies de Gérard Uféras, on ressent comme un besoin d’amour et d’affection. Qui est donc cet homme qui, à travers de sublimes photographies conjuguant couleurs et noir et blanc, me donne envie de me marier et vite ?

Gérard Uféras est d’abord un amoureux de Paris. Dans les années 80, il entame une collaboration avec le journal Libération. En mêlant ses deux passions, le photoreportage lui apportera de nombreux et prestigieux prix comme celui des directeurs artistiques en 1987 ou encore celui de Digigraphie Award en 2007. Enfant d’immigrés d’Europe Centrale, l’amour est le fil conducteur de toutes ces réalisations. La photographie est pour lui semblable au rêve et à l’imaginaire, elle dévoile l’intimité des êtres humains comme «une plongée dans la réalité ».

Son projet d’exposition naît en 2005, il souhaite alors prendre en photo une vingtaine de couples sacrant leur union dans la capitale. En 2009, ce n’est pas moins de 70 mariages civils, religieux ou pacs qui seront immortalisés à travers son objectif !!! Paris d’Amour dresse une galerie de portraits d’hommes et de femmes et met en évidence leur idéal commun : l’amour et son corollaire, la tolérance. L’hétérogénéité des couples immortalisés reflète parfaitement l’exceptionnelle cohabitation des cultures qui constitue l’une des richesses de Paris.

A travers 170 photographies, Gérard Uféras nous offre un voyage à travers toutes les étapes du mariage, des préparatifs en passant par le mariage ou la célébration proprement dite pour finir par la fête avec une constance : chaque homme et chaque femme partagent la même expression, celle d’un bonheur unique et incomparable. Aucun moment n’est laissé de côté, des enterrements de vie de garçons aux cérémonies de henné en passant par le passage devant le prêtre ou le pacs d’un couple d’homosexuels heureux et soudé.

Bien que des coutumes, des traditions et des codes séparent les mariés des différentes photographies, tous ont la même lueur dans les yeux au moment de dire « Oui ». De nouvelles façons de se marier en côtoient de plus traditionnelles, plus proches de celles de notre enfance. Mais un métissage subtil peut se deviner. Gérard Uféras aurait pu ne montrer que les époux mais il a préféré mettre également en avant la famille des mariés. Une grand-mère ouvre ici une bouteille de rosé tandis qu’un père comblé par le bonheur de sa fille rayonne. Et là, un jeune garçon promène son regard étonné par la fête qui se déroule sous ses yeux.

Soudain, sur un mur, des phrases défilent. Le photographe a également rapporté les conversations qu’il a eu l’occasion d’entendre pendant ses prises de photo. Amusantes ou émouvantes, ses phrases dévoilent l’état psychologique dans lequel se trouvent de jeunes mariés. A la fin du voyage au pays des robes blanches et des festivités se trouve un film de 26 minutes. Réalisé par Pierre Schumacher à partir de photos et de scènes recueillies lors des cérémonies, et nourri du matériel sonore issu des entretiens avec les mariés, avant, pendant et après les mariages, ce film témoigne de la démarche du photographe pendant les 2 années de reportage.

Émotions, attentes, joie, sincérité, fête, cette exposition nous redonne de l’espoir. Dans une société où le mariage peut sembler « has been », il est bon de se souvenir des moments simples qui lient tant de personnes. Fini les « it-bag » et autres must de la rentrée, Le « it-mariage », voilà dans quoi il faut se lancer.

 

Exposition « Paris D’Amour » jusqu’au 14 août 2010.

Hôtel de Ville – 29 rue de Rivoli, 75004 Paris

Entrée libre et gratuite de 10H à 19H – tous les jours, sauf Dimanches et fêtes

Informations : tél. 39 75 (prix d’un appel local depuis un poste fixe) ou www.Paris.fr

 

DJELLAILI Lydia

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :