Home Art de vivreCulture « The Art of Black » by Johnnie Walker

« The Art of Black » by Johnnie Walker

by pascal iakovou
0 comment

« The Art of Black » by Johnnie Walker

Mardi dernier, Johnny Walker célébrait « The Art of Black”, et moi mon anniversaire.

Lors de cette soirée magnifique qui se déroulait hier soir dans l’hôtel particulier du 34 avenue Foch, le whisky Johnnie Walker a fait redécouvrir son Black Label à ses 800 invités. Une soirée dandyesque à l’image de l’emblème de la marque.

Cette soirée fût l’occasion de se plonger dans l’histoire d’une des plus vieille maison au monde.
Avec plus de 200 ans d’histoire, la Maison Walker a su développer un savoir faire unique et exceptionnel qui était retracé lors de cette soirée. Créée en Ecosse, elle en possède les réserves les plus rares et les plus importantes.
De génération en génération, les Walker continuent de perpétuer avec passion le savoir-faire du fonda- teur de la Maison, grâce à une expertise hors du commun dans la production et dans la sélection des whiskies de malts les plus fins.

Black Label, la référence de la Maison Walker

Créé en 1909 par Sir Alexander II, Johnnie Walker Black Label est le scotch whisky 12 ans d’âge le plus apprécié au monde. En créant ce blend, riche et complexe, Alexander avait l’intention d’offrir un grand scotch aux palais sophistiqués. Celui-ci porte dès l’origine une indication d’âge pour garantir sa qualité, une première pour l’époque.
Issu des réserves d’une quarantaine de whiskies de plus de 12 ans d’âge, Johnnie Walker Black Label est l’assemblage harmonieux de whiskies de Malts des Highlands, des whiskies équilibrés et charpentés, associés aux malts d’Islay, à l’arôme particulier de fumée et de tourbe.
Alexander II prit également la décision de réserver à Black Label une proportion importante de whiskies issus de fûts ayant contenu au préalable du Xérès pour lui donner une richesse de goût encore plus personnelle.
Caractéristiques gustatives :
Complexe, fruité, légèrement tourbé. Vanille, Fruits secs et Epices.

Etaient présents :
– François Berléand – François Xavier Demaison – Hafsia Herzi – François Vincentelli – Marie Amélie Seignier – Frédéric Beigbeder – Patrick Mille – Julie Ferrier – Taïg Khris – Paulo Goude – Barbara Bui.

Maître de Cérémonie, le journaliste anglais Ray Cokes accueillait les invités et leur dévoilait l’histoire de John Walker racontée par Robert Carlyle.

Ces « Happy Few » ont découvert le processus de fabrication du légendaire whisky, l’art de sa dégustation, le tout au son des performances artistiques du violoniste-prodige Charlie Siem et de la talentueuse chanteuse soul « Rox », tous deux en concert privé exceptionnel.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :