Home Art de vivreCulture Love or Sex @ Galerie Brugier-Rigail

Love or Sex @ Galerie Brugier-Rigail

by Marie Odile Radom
0 comment

 

 

Gerard Rancinan Don't Kill your Brother

Du 11 au 27 Février 2010, la Galerie Brugier-Rigail (anciennement artpartnergalerie) nous propose une présentation exclusive d’œuvres réalisées et choisies autour du thème de l’amour et du sexe. Cette exposition collective réunit des artistes issus de la scène contemporaine, du street art, de la photographie, du digital art ou bien du manga-pop.

 

Chaque artiste résident de la galerie invite un autre artiste à l’affronter dans un face-à-face sur le thème : Love or Sex.

A chacun son interprétation, mais chaque couple nous présente la sienne à travers une discussion…Discussion où chacun se regarde et se répond comme de l’autre côté du miroir.

Gérard Rancinan, photographe vs Mapplethorpe, photographe : confrontation assez intéressante tant Robert Mapplethorpe est une référence dans la photographie de corps et le noir et blanc. Le style de Gérard Rancinan n’est pas sans rappeler David LaChapelle mais il nous offre, en guise de Grand Dîner, une Cène des obèses haute en couleurs en opposition au torse sculpté de Mapplethorpe en noir et blanc. Il revisite également le mythe d’Abel et Caïn à travers l’œuvre sublime « Don’t Kill your brother 2 ».
Speedy Graphito préfère proposer la vision d’un baiser entre Blanche-Neige et le Prince Charmant, coloré mais loin du baiser de conte de fées à Noart, spécialiste en design urbain qui y répond avec un téléphone à orgasme.  Et nous permet de redécouvrir Colette Renard.
JonOne à travers ses sculptures et ses auto-portraits clame son amour du free-style à Psykoze qui y répond tout en couleurs mais façon street-art.
Jef Aérosol présente au pochoir l’icône féminine aux initiales BB et sa vision de l’amour, tout de rouge vêtu, à LA 2 qui ne se laisse pas jouer du violon. Il préfère les décorer.
Les univers pop de Taling façon manga et de Bettie Nin, Pop sont colorées mais jamais vulgaires malgré le coté sexplicite de certaines œuvres.
Katya Legendre confronte son regard à travers son projet A.N.A.T.O.L.E. Inside à celui d’Eric Guglielmi, photographe revenu de son périple à travers l’Afrique.

Mijn Schatje et Chris Von Steiner ont choisi de nous présenter le digital art à travers des visages qui nous observent pour la plupart.

Lors du vernissage de l’exposition, Julien et Stéphane d’Exterface nous ont présenté en exclusivité les créations de David Mason en compagnie de Fred Faurtin et leurs derniers tirages de la série Superlover.

Jusqu’au 27 février 2010, il est encore temps, à vous de décider si ses alter égos sont en accord ou en désaccord…

 

 

 

Exterface

 

 

 

Robert Mapplethrope

 

 

 

 

Taling

 

 

 

 

 

 

 

 

Speedy Graphito

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

—————————
Galerie Brugier-Rigail
48, rue Sainte-Croix
de la Bretonnerie
75004 Paris
www.artpartnergalerie.com

Marie-Odile Radom

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :