Home Beauté et parfums SHA Wellness Clinic présente son nouveau programme de santé pour traiter les séquelles persistantes du COVID-19

SHA Wellness Clinic présente son nouveau programme de santé pour traiter les séquelles persistantes du COVID-19

by pascal iakovou
0 comment

La SHA Wellness Clinic présente son nouveau programme de santé pour traiter les séquelles persistantes du COVID-19.

Pour traiter ce que l’on appelle le « syndrome post-COVID », et en vue d’anticiper d’autres séquelles plus graves, la SHA Wellness Clinic, pionnière mondiale de la médecine préventive, a créé un programme de santé spécifique destiné à répondre aux besoins de ceux qui ont déjà souffert de cette maladie.

On estime qu’entre 10% et 30% des personnes infectées par le COVID-19 souffrent, après une infection aiguë, de symptômes durables ou persistants de 14 jours à 16 semaines après la guérison. Ce phénomène est connu sous le nom de « syndrome post-COVID » ou « COVID prolongé ».

« De nombreuses personnes qui ont vaincu le COVID-19 présentent des symptômes ou des séquelles malgré leur guérison ; elles ne semblent pas se rétablir complètement. De nombreux cas documentés suggèrent que les patients sont incapables de reprendre des activités quotidiennes qui étaient autrefois très faciles pour eux. Cette situation est connue sous le nom de syndrome

post-COVID. Comme il s’agit d’une nouvelle maladie, de nouvelles conséquences possibles sur la santé sont progressivement découvertes », souligne le Dr Vicente Mera, responsable du programme de santé post-COVID à la SHA Wellness Clinic.

Conscient de la nécessité de surmonter ces conséquences de la maladie, le comité scientifique de la SHA Wellness Clinic a créé le programme de santé post-COVID pour traiter spécifiquement les symptômes ou les séquelles persistantes dans une optique intégrative et avec un seul objectif : retrouver une vie pleinement saine.

COVID-19 prolongé : les effets à long terme

Le COVID-19 est une maladie causée par un virus très agressif qui agit à tous les niveaux du corps humain et, selon le Dr Vicente Mera, « on a décrit presque autant de symptômes qu’il y a de parties du corps : troubles neurologiques (comme les maux de tête), digestifs, cardiaques, respiratoires, ophtalmologiques, ostéomusculaires, endocriniens, de coagulation, urinaires et psychologiques ».

Les symptômes persistants les plus fréquemment identifiés sont la fatigue, les maux de tête, le déficit d’attention, la faiblesse musculaire et les troubles du sommeil. En plus de la fibrose pulmonaire, les arythmies, l’anxiété, le stress post-traumatique ou la dépression, la perte de cheveux et la perte de l’odorat et/ou du goût ; parmi d’autres symptômes moins fréquents, mais tout aussi évidents.

Les complications plus graves semblent moins fréquentes, mais des troubles cardiovasculaires, des anomalies de la fonction pulmonaire, des lésions rénales et des éruptions cutanées commencent déjà à être signalés.

Le programme de santé post-COVID de la SHA : une approche intégrative de l’action

Parce que le virus n’affecte pas tout le monde de la même manière, le programme de santé post-COVID, d’une durée minimale de sept jours, est coordonné par plusieurs spécialistes, selon les principes de l’approche intégrative de la SHA. En interconnectant ses différents domaines cliniques, l’équipe médicale a établi différentes thérapies de réadaptation et différents traitements cliniques pour répondre à chaque symptôme persistant. Cela commence par une étude globale et personnalisée de l’état de santé de chaque patient, qui détermine un plan d’action complet : de la nutrition à l’exercice, en passant par des traitements plus spécifiques et leur durée pendant le séjour. Cette évaluation globale de l’état de santé est réalisée par un spécialiste en médecine interne, qui coordonne l’ensemble du processus, l’accompagne des tests de diagnostic nécessaires et l’oriente ensuite, selon les besoins, vers les différentes spécialités.

L’objectif est d’agir sur les déficiences que le patient peut avoir au niveau physique, immunologique, respiratoire, cognitif, digestif ou émotionnel. Pour cela, la clinique SHA Wellness a sélectionné les thérapies les plus avant-gardistes à l’efficacité prouvée telles que : la thérapie laser par voie intraveineuse, la cryothérapie, les traitements à base de cellules souches, les techniques de respiration, la réflexologie, le Watsu, l’entraînement isométrique, les plans nutritionnels spécifiques pour renforcer le système immunitaire et réduire les inflammations, la pressothérapie, etc.

L’objectif final est non seulement de soulager les éventuelles séquelles détectées, mais aussi d’en prévenir d’autres avec des répercussions plus importantes dues à un fonctionnement inadéquat et continu de l’organisme. De sorte que nous puissions renforcer la personne pour qu’elle puisse à nouveau profiter pleinement de sa vie, tant sur le plan physique qu’émotionnel », déclare le Dr Vicente Mera.

Il est important de noter que ce programme de santé est dédié aux patients qui ont déjà surmonté la maladie et ne sont pas une source de contagion. L’objectif est non seulement d’atténuer les éventuelles séquelles constatées, mais aussi de prévenir des séquelles ayant des répercussions plus importantes en raison d’un fonctionnement inadéquat de l’organisme.

Durée : à partir de 7 jours.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :