Home Horlogerie et Joaillerie Alpina Startimer Pilot Automatic – Atterrissage sur le tarmac en 40 mm de diamètre

Alpina Startimer Pilot Automatic – Atterrissage sur le tarmac en 40 mm de diamètre

by pascal iakovou
0 comment

Atterrissage sur le tarmac en 40 mm de diamètre

Dédiée à l’aviation, la collection Startimer est à la fois prisée des pilotes et celle qui rencontre le plus vif succès au sein de la manufacture horlogère suisse Alpina. Parmi les différentes lignes existantes, la Startimer Pilot automatic séduit par son bel équilibre entre fonctionnalité et esthétisme de caractère. Aujourd’hui, ce modèle est dévoilé en une nouvelle variation d’un diamètre de 40 mm, déclinée en cinq versions dès son lancement.

Une copilote au quotidien

Définie jusqu’à présent par un boîtier de 44 mm en acier, plaqué or rose ou PVD au sein duquel figure un compteur de date survolé par trois aiguilles, la ligne Startimer Pilot Automatic voit aujourd’hui ses caractéristiques déclinées en un nouveau diamètre de 40 mm. Plus mesuré, ce dernier se profilera avec aisance dans un environnement professionnel, sous la manche d’un costume. Plus contemporain, il se portera aussi en mode urbain, jeune et dynamique, en simple t-shirt ou chemise.

Plus universel, il devient aussi unisexe : de nombreuses femmes portent déjà, au quotidien, des montres de 40 mm, un diamètre de longue date adopté par les hommes et qui profite aujourd’hui aux deux. Historiquement, les diamètres de 39 mm et 40 mm ont d’ailleurs la préférence des collectionneurs et des manufactures historiques, notamment genevoises, qui y voient là une preuve de goût, de modération, un caractère intemporel qui traverse les siècles. La Maison Alpina, fondée à Genève en 1883, ne fait pas exception.

Un design caractéristique des montres d’aviation

Ces nouveaux modèles en 40 mm de diamètre reprennent l’ADN de la ligne Startimer Pilot Automatic : des cadrans très ouverts, survolés de larges aiguilles luminescentes permettant une lecture nocturne de l’heure, un guichet de date à 3h et une longue aiguille des secondes venant balayer une minuterie indexée par segments de 5 minutes.

Un œil averti ne manquera pas de détecter, en complément, les singularités de ces pièces horlogères. Ainsi, les index à 12h et 6h sont remplacés par des index luminescents
horizontaux – ce qui permet de bien dissocier, notamment en vol de nuit, les index « II » et « I », soit 11h et 1h. Toujours dessiné à midi, le triangle rouge vertical, symbole alpin de la Maison, est repris en extrémité de l’aiguille des secondes. Enfin, la couronne vissée à 3h conserve ses légères stries qui lui assurent une meilleure prise en main.

Côté mouvement, Alpina reste fidèle à son calibre mécanique à remontage automatique AL-525. Protégé par un fond acier gravé des sommets alpins, il garantit 38 heures de réserve de marche tout en offrant une étanchéité jusqu’à 100 mètres.

Un lancement de cinq modèles

Pour répondre à la demande des nombreux collectionneurs qui ont fait de la Startimer Pilot Automatic le succès d’Alpina, la Maison a repris les cinq designs iconiques qui en ont forgé la légende : un boîtier en acier plaqué or rose paré d’un cadran gris et habillé d’un bracelet en cuir veau brun, deux versions en acier avec un cadran blanc ou bleu marine finalisées d’un bracelet en cuir de veau noir, ainsi qu’une troisième en acier revêtu de PVD titane, montée sur un bracelet en cuir de veau noir.

Un dernier design combine un boîtier en acier plaqué or rose avec un cadran bleu marine, sur un bracelet en cuir de veau noir. Celui-ci traduit à la perfection l’esprit « aéronautique », empruntant à « l’aéro » le bleu naval et au « nautique » les tons bronze de l’accastillage de bord.

Ces cinq nouvelles pièces sont disponibles dès aujourd’hui, à partir de 895 euros (prix public recommandé).

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :