Home Horlogerie et Joaillerie The Longines Equestrian Pocket Watch Jockey 1878 – un témoin historique de l’histoire d’amour entre Longines et les sports équestres

The Longines Equestrian Pocket Watch Jockey 1878 – un témoin historique de l’histoire d’amour entre Longines et les sports équestres

by pascal iakovou
0 comment

Impliquée de longue date et avec passion dans les sports équestres, la marque horlogère suisse présente The Longines Equestrian Pocket Watch Jockey 1878, une montre de poche en or rose 18 carats, réplique d’un modèle équipé du premier chronographe créé par Longines. Produite dans une série très limitée de 20 pièces numérotées, cette pièce est ornée sur son fond d’une gravure représentant un jockey et sa monture.

En 1878, la marque horlogère suisse Longines développe, grâce à de nouveaux procédés mécaniques, son premier mouvement chronographe. Ce garde-temps permet de mesurer des performances à la seconde près, et grâce à lui, Longines occupe, dès la fin du XIXe siècle, une place de choix sur les champs de course américains. La finalité de la production de cette montre se cristallise d’ailleurs dans l’une des premières séries des modèles qui arbore un jockey accompagné de sa monture. Ce chronographe est le premier jalon d’une longue histoire qui a mené la marque horlogère suisse à s’associer à des institutions, des courses et des compétitions de saut d’obstacles renommées aux quatre coins du monde. Aujourd’hui, Longines réédite cette pièce d’exception.


Cette montre de poche en or rose 18 carats présente sur son fond une gravure représentant un jockey et sa monture, symboles de l’élégance, de la tradition et de la performance, les valeurs-clés de la marque. En son cœur, elle abrite un mouvement à remontage manuel, doté d’un mécanisme chronographe à roue à colonnes, produit exclusivement pour Longines. Ce dernier peut être actionné au moyen d’un poussoir unique à la couronne de remontoir. La roue à colonnes en acier bleui du calibre peut être admirée en ouvrant le couvercle gravé. La montre de poche Lépine en métal qui a servi d’inspiration à cette réédition est conservée au musée Longines à Saint-Imier.

Témoin historique des liens étroits qui unissent Longines et les sports équestres, ce modèle hors du commun est produit en édition très limitée, chaque exemplaire étant numéroté. D’un diamètre de 55 mm, il affiche heures, minutes et petite seconde à 6 heures au moyen d’élégantes aiguilles en acier bleui. Il permet également de chronométrer à la seconde grâce à l’aiguille centrale du chronographe. Son cadran blanc est orné de grands chiffres romains et d’une minuterie jalonnée de chiffres arabes. La bélière de cette pièce est finement œuvrée à l’image du modèle d’inspiration.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :