Home Food and WineVins et Spiritueux Le champagne rosé a-t-il autant la cote auprès de cupidon ?

Le champagne rosé a-t-il autant la cote auprès de cupidon ?

by Maeva Menet
0 comment

La saison des amours débutera incessamment sous peu. Et pour l’occasion, les Maisons de champagne ont concoctés des élixirs à la hauteur de l’évènement.

Diner aux chandelles accompagné d’une cuvée de sélection, rien n’est trop beau pour que la Saint-Valentin soit un succès.

Il semblerait que les Maisons de vins et spiritueux se soient toutes alignées sur ce crédo. Champagne Cattier, Lanson, Dom Pérignon, Moët et Chandon, Victorine Clément, Nicolas Feuillate, La tendance ne fléchit pas. Le rosé est toujours le leader de la Saint-Valentin. Baisés rouges écarlates, design subtiles aux tons chauds, les bouteilles de champagne respirent l’amour. Et la potion contenue dans ces flacons est en équilibre avec l’emballage.

Longtemps boudé pour son manque de qualité digne des cuvées traditionnelles, le rosé millésimé fait un pied de nez à l’industrie du champagne et prouve qu’il a une légitimité équivalente à celle de son grand frère. Réalisé au départ à l’aide de cépages qualifiés d’hérésies viticoles, le champagne rosé fait totalement peau neuve.

Afin de réhausser son statut, ses professionnels travaillent d’arrache pied pour créer des bouquets plus fort en saveur enveloppés d’une robe éponyme. Cette carnation est enrichie par l’intensité des fruits rouges dont l’acidité vient sceller l’ensemble du breuvage. Elle s’habille de temps à autre d’orange lorsque son parfum rencontre la douceur des agrumes.

Malgré ses efforts répétés, le champagne rosé a toujours souffert de clichés pour le moins redondants. Deux présupposés lui collent à la peau.

L’un dit de lui qu’il ne plait qu’aux femmes, l’autre lui attribut des vertus rafraichissantes lors des périodes de grande chaleur. Vrai. Mais pas que. Il est aussi festif que son ainé et touche aujourd’hui de plus en plus d’adeptes. Sa féminité ne fait qu’accroitre sa force puisqu’elle crée un balancement entre amertume et gourmandise. Et encore plus lors de ce moment hivernal ou l’amour est roi.

En effet, la Saint-Valentin contribut à l’augmentation des ventes de cuvées rosés. Mais il est indéniable de constater que le champagne rosé  a le vent en poupe et se consomme tout au long de l’année.
Son succès international lui permet de rester en lisse dans le classement des vins et spiritueux les plus appréciés. Surtout après un passage à vide de quatre ans où les chiffres n’étaient pas au rendez-vous. Espérons que le Comité interprofessionnel des vins de champagne (CIVC) lui délivrera un bilan annuel 2015  florissant.

 

Champagne Picard & Boyer - Rosé - Crédit Constance Bonnotte1

 

D’ici là, continuez à préparer votre soirée comme il se doit afin de ne pas faire d’émules auprès de votre conjoint(e) !

 

 

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :