Home Beauté et parfums Jean Paul Gaultier Fragance Talk, interview de Francis Kurkdjian et Jean Paul Gaultier.

Jean Paul Gaultier Fragance Talk, interview de Francis Kurkdjian et Jean Paul Gaultier.

by pascal iakovou
0 comment

Dans le cadre de l’avant-première de l’ouverture de l’exposition « De la Rue aux Etoiles » le 9 avril au Barbican Museum de Londres et du nouveau parfum Jean Paul Gaultier qui sortira très bientôt. Luxsure vous présente en exclusivité une interview du créateur de ce parfum Francis Kurkdjian ainsi que la vidéo du Fragance Talk en présence de Jean Paul Gaultier.
Pièce jointe

(Francis Kurkdjian- Photo credit Francis Kurkdjian)

(Francis Kurkdjian- Photo credit Francis Kurkdjian)


Quel est la première odeur dont vous vous rappelez ?

J’en sens tellement que je ne sais pas. Et est-ce si important que cela ?
Par contre, il y a des odeurs qui ont marqué mon enfance, mais a dire que ce sont les premières, je ne pense pas.
Mes odeurs d’enfance et d’adolescence sont particulièrement importantes et ont, je pense, conditionnée ma vie et ma passion pour le métier de parfumeur.

Mon souvenir olfactif le plus important est incontestablement l’odeur de l’appartement de mes grands-parents: Un deux-pièces minuscule où se mêlaient des odeurs d’Orient.
Il y avait une pièce qui renfermait pour moi des trésors. A la fois atelier de couture pour mon grand-père tailleur et garde-manger pour ma grand-mère.
Les odeurs du fer à repasser chaud et de la pattemouille, des crayons blanc de tailleur pour marquer les tissus, l’huile de la machine à coudre à pédale, les tissus, mélangés aux aliments que ma grand-mère stockait également dans ce réduit: les conserves de feuilles de vigne, de choux blancs marinés et macérés avec des graines d’orge, du sel, de la mie de pain et du citron), d’olives, ainsi que les différentes épices (cannelle, cumin, curcuma, mahaleb, poivres, etc.….) et les divers stocks de nourriture que ma grand-mère effectuait de peur de ne jamais avoir assez….
Je ne peux également oublier le parfum des fleurs préférés de ma grand-mère: les fleurs de mimosa.

Pièce jointe
Quelle est votre odeur préférée ?
Une matière première isolée, sortie de son contexte de création, est comme un mot sortie d’une phrase, elle n’a pas vraiment tout son sens. Si vous considérez par exemple que le jasmin est sensuel, il suffit que vous le mettiez à coté d’une overdose de citron pour qu’il perde toute sa sensualité ! 
Donc il faut voir l’architecture des parfums, c’est cela qui est important, c’est l’ensemble, l’harmonie puis les émotions que vous éprouvez.

Quel est le parfum le plus complexe à créer ?
Tous ceux qui restent à créer. Ce sont ceux- là qui m’intéressent le plus. Les autres sont déjà faits, ils n’ont plus d’intérêt pour moi. Je ne vis pas pour vivre dans la passé, mais pour traduire mon époque.

Qu’est ce qui fait l’emprunte olfactive d’un parfum a succès ?

Le pouvoir d’un parfum comme « le male » par exemple, c’est la qualité des grandes créations dont les émotions qu’elles provoquent sont difficilement remplaçables par un autre parfum. C’est aussi simple, mais aussi très compliqué à créer.

Quel était le brief de Jean Paul Gaultier lors de la création de ce nouveau parfum Classique ?
Dans l’univers de Jean Paul Gaultier, il n’y a pas de discriminations. Ces parfums suivent cette même règle : ce ne sont pas des parfums de blondes ou de brunes, de petits frêles ou de grands musclés non plus. Ce sont des parfums généreux, avec du sillage, de la structure, des formes et du caractère.
Très prochainement, un nouvel opus de Classique sera présenté au public. Je ne peux rien en dire pour le moment.

Ma première muse était mon ours en peluche, Nana. Je lui mettais du maquillage et de la poudre comme je laurais fait sur une poupée, donc il avait déjà un parfum à lui! » Jean Paul Gaultier

Ma première muse était mon ours en peluche, Nana. Je lui mettais du maquillage et de la poudre comme je laurais fait sur une poupée, donc il avait déjà un parfum à lui! »
Jean Paul Gaultier

Voici la vidéo du Fragance Talk

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :