Home Art de vivreCulture « L’âge du faire » une exposition de PARTICULE14

« L’âge du faire » une exposition de PARTICULE14

by Emilie Cabanié
1 comment

936428_658728487477194_2131117345_n

Du 4 au 20 juin à la cité de la mode et du Design à Paris se tient l’exposition L’âge du faire. Initialement produite par PARTICULE14 pour la Biennale de Design de Saint-Étienne, l’exposition L’âge du faire est présentée aux Docks, cité de la Mode et du design à l’occasion des Designer’s Days. Sur le thème de l’Empathie ou l’expérience de l’autre, PARTICULE14 a choisi dans son exposition L’âge du Faire d’explorer l’urbanité avec des objets, pièces de mobilier et installations qui développent les techniques de l’acier et du béton léger. Exposition réalisée grâce à la collaboration et aux savoir-faire de La Tôlerie Forezienne et Concrete LCDA.

L’association PARTICULE14 initiée en septembre 2011 par Laurent Denize d’Estrées, fondateur du groupe LHLC presse, est une association à but culturel et éducatif ayant pour objet de sensibiliser le public professionnel et amateur aux pratiques du design sous toutes ses formes (graphisme, mode, industrie, objets et espaces, gastronomie, univers sonore,olfactif ou végétal). Pour cette exposition, l’empathie est convoquée, éclairant la grisaille d’une crise post-industrielle. Aujourd’hui, on s’accorde à voir en l’empathie une contagion émotionnelle, un mode de connaissance partagé de l’autre, qui concerne le chagrin ou la joie. il s’agit de cette propension humaine à ressentir les sentiments de l’autre, chagrins ou bonheurs. Les sociologues la placent sur le territoire de l’imagination, les religieux parlent de compassion. Par définition, le designer est guidé par l’empathie, puisqu’il lui arrive constamment de se mettre à la place d’autrui pour concevoir des objets améliorant le cadre de vie de chacun. Mais il est parallèlement activateur entropique, puisque les objets qu’il conçoit dévorent de l’énergie lors de leurs productions, utilisations et recyclages.

Les membres de PARTICULE14 cherchent la faille au fil des discutions ouvertes. Les mots conduisent à l’objet, comme s’ils se cachaient sous la nappe. Quelques traits plus tard, le dialogue avec la matière établit ce pont d’une rive à l’autre de l’humain. Traits de crayon, traits d’humeurs ou de vie, le doux frottement des formes et des concepts existe désormais et engendre des objets vivants qui nous racontent, nous parlent sans discours encombrants et nous unissent. L’énergie de PARTICULE14 n’est ni à la mode, ni nostalgique, elle défie le temps dans lequel elle s’insère avec modestie et réalisme, participant naturellement et durablement à un nouvel âge du faire, qu’il soit qualifié d’empathique ou non.

L’âge du faire du 4 au 20 juin 2013 – Les Docks, cité de la mode et du design, 34 quai d’Austerlitz, 75013 Paris
www.paris-docks-en-seine.fr
ouvert du mardi au dimanche de 11h à 21h -Entrée libre

 

 

 

 

Related Articles

1 comment

Filofer 10 juin 2013 - 11 h 18 min

Pourquoi c’est toujours à Paris ce genre d’expo ? ^^

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :