Home Art de vivreCulture L’ombre du fou rire de Yue Minjun à la Fondation Cartier

L’ombre du fou rire de Yue Minjun à la Fondation Cartier

by Jessica Gauzi
0 comment

C’est à la Fondation Cartier que l’artiste chinois Yue Minjun est exposé dès ce 14 novembre 2012 pour une importante rétrospective de son oeuvre.

Intitulée « L’Ombre d’un Fou Rire », cette exposition est une première en Europe et vaut le détour rive gauche. Ne serait-ce que pour (re)visiter l’agréable espace désigné par Jean Nouvel, véritable écrin pour toute forme d’Art.

Exposition « l’ombre du fou rire » de Yue Minjun à la Fondation Cartier

Né en 1962, ce peintre et sculpteur contemporain est devenu depuis les années 90 incontournable de la scène internationale; au travers de 40 tableaux, prêtés de collection du monde entier, et de nombreux dessins presque tous inédits, vous découvrirez l’univers cynique, parfois angoissant de Yue Minjun.

A la fois célèbre, et dit-on particulièrement discret, l’artiste se met souvent en scène dans ses fameux autoportraits au rire troublant.

Interview de l’artiste Yue Minjun lors du vernissage de L’Ombre du Fou rire »

Ces rires répétés, dupliqués, parfois presque à l’infini sur une toile, sont tel un exutoire pour ce citoyen chinois portant un regard critique sur son pays. Alors que l’uniformisation et l’industrialisation est le fer de lance de la Chine, l’artiste en joue et se moque ouvertement de l’absurdité de ce monde moderne. Il ironise : entre rire et nervosité, il n’y a ici qu’un petit pas.

C’e sont pourtant des tableaux joyeux, colorés, rythmés que vous pourrez contempler; tout en percevant dans chaque toile un rire éclatant tel, un cri lancé à nos figures. Il y a dans son oeuvre un réalisme troublant tout autant qu’elle véhicule l’angoisse de notre civilisation…

Tableau « Isolated Island » © Yue Minjun (2010)

Sceptique au premier abord, j’ai été surprise d’en venir à apprécier ses jeux et la subtilité sous-jacent. Ses scénari sont subtils, son coup de pinceau direct et sa vision sincère.

C’est bien là, dans « l’ombre du fou rire » que se révèle tout le mystère et la puissance d’Yue Minjun !

L’exposition est ouverte tous les jours, sauf le lundi, de 11 à 19h jusqu’au 17 mars 2013
Fondation Cartier pour l’art contemporain
261, boulevard Raspail, 75014 Paris (France)
Plein tarif : 9,50€ / tarif réduit : 6,50€

Et en marge de celle-ci, comme toujours dans la programmation de la Fondation Cartier, je vous recommande les activités pour enfants (mercredi ou samedi) et les Nuits Nomades, rendez-vous mensuel placé sous le signe des arts de la scène.

Jessica Gauzi

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :