Home Art de vivreCulture Émilienne de La Levrette, Héritière d’une vieille famille française

Émilienne de La Levrette, Héritière d’une vieille famille française

by Emilienne de la levrette
0 comment

S.M. la Reine Emilienne de Tauride, de son vrai nom Emilienne Andrée-Laure-Eudoxie-Diane-Fabienne-Patricia Leféru de la Levrette, est née le 15 décembre 1984 dans le petit bourg éponyme de La Levrette, en Eure-et-Cher, dans le centre de la France.

Elle est la fille de Savignan Louis-Henri-Maximilien Leféru de La Levrette, baron de La Levrette, et de Constance de Beauverny.
La famille de La Levrette est attestée en France depuis le XVIème siècle : L’ancêtre d’Emilienne, Féry Leféru, était écuyer du duc de Joyeuse lorsqu’il rejoint le cercle des mignons d’Henri III, et le roi l’anoblit en 1589.
Devenu baron de La Levrette, Féry Leféru fit souche, et ses descendants sont apparentés au Marquis de La Fayette ainsi qu’au duc de St Simon.

Après une enfance sans histoire et un baccalauréat littéraire obtenu sans peine, Emilienne intègre la prestigieuse Université de Harvart* et y décroche brillamment un diplôme de poésie mandchoue avec mention assez bien.

Revenant dans son bourg natal afin d’y aider son père dans la gestion du château familial transformé en hôtel de luxe, elle y anime chaque semaine des soirées karaoké pour les clients fortunés qui apprécient le faste et le calme de cette demeure historique.
C’est lors de l’une de ces soirées, en juin 2007, que la jeune Emilienne fait la rencontre d’un client hors du commun, le Roi de Tauride Nicolas III Ramonov. Le souverain étranger tombe tout de suite sous le charme capiteux de la jeune française, et cette date marque pour Emilienne le début d’un incroyable conte de fée.

*L’Université de Harvart est située en Limousin, entre Rochechouart et Mortemart.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :