Home Luxsure International RAYURES URBAINES Montréal ‘Carnavale’ Gaultier

RAYURES URBAINES Montréal ‘Carnavale’ Gaultier

by Alessandro @thecaprissimo
0 comment

RAYURES URBAINES
Montréal ‘Carnavale’ Gaultier
« Ma motivation, c’était, et c’est toujours le désir. » JPG

20110716-004144.jpg

Dans le cadre de la rétrospective La planète mode de Jean-Paul Gaultier au Musée desBeaux-Arts de Montréal, 1600 citoyens danseront en hommage au couturier français le samedi 16 et le dimanche 17 juillet avec deux spectacles auxquels il assistera: le défilé prêt-à-porter Pinkarnaval et le show Pinkarnaval.

Montréal, ville de création, crée avec des artistes invités, la population et un créateur, un grand défilé. Par ce geste, elle instaure une tradition de création partagée entre la POPulation et les ARTistes.

Pinkarnival, ce sont 8 tableaux créés par 8 artistes invités, 8 artistes de soutien et 8 arrondissements, villes ou groupes culturels et leurs centaines de citoyens participants dont Lyon. Les spectateurs pourront admirer ces troupes de danseurs amateurs costumés «façon Gaultier» se succéder, chacune représentant un tableau relié à Jean Paul Gaultier.

En hommage à la Biennale de la danse lyonnaise qui a inspiré ce défilé, Barbara Tota de ONLYLYON a piloté une opération de recrutement de 200 danseurs Lyonnais ‘aguerris’ dans des ateliers de danse gratuits (2 fois par semaine du 20 juin jusqu’au au 16 juillet).
Ils défileront, en tête de cortège, dans le Grand ballet des soyeux, dirigés par les chorégraphes lyonnais Margot Carrière et Jean-Philippe Giraud et habillés, grâce au don de 60 mètres de soie, pour confectionner leurs costumes.
Suivra le Hip-hop de l’enfant terrible, tableau de Vaudreuil-Dorion chorégraphié par Roxanne Duchesne-Roy, et dans lequel on pourra voir des dizaines d’enfants porter les rayures de Gaultier. Francisco Randez, le «Mâle» des parfums de Gaultier, participera à ce tableau.
Puis le Rave Paris de Jean-Paul Gaultier sera présenté par Clara Furey et Karen Fennel. Avec une grande Tour Eiffel ambulante.
Le Tango de la différence de Ville-Marie (chorégraphie de Noël Strazza) précédera les danseurs multiethniques du tableau Les cultures dansent en ligne, mis en scène par Marie Béland. Puis la gigueuse Mélissandre Tremblay-Bourassa coordonnera la Gigue urbaine des danseurs. La danse du désir de Jean-Paul Gaultier, une idée du couturier mise en scène par Dominique Porte.
Tous les costumes ont été préparés par Daniel Fortin et son équipe d’une dizaine de couturières pour des centaines de costumes créés. Les femmes porteront une robe faite en un tissu toilé blanc avec liseré doré, des gants en dentelle avec paillettes dorées, et une coiffe médiévale supportée par un voile formant sur la tête une sorte d’auvent. Les hommes seront aussi tout de blanc vêtus avec des chaussures, des bas, un pantacourt, un gilet, une chemise et une écharpe. Les boutons de manchette sont en ficelle dorée et les gars portent aussi une coiffe à la manière des hommes de la Renaissance, avec perles grises et pinces dorées.
Le dimanche, à 21h, le défilé se métamorphosera en un grand spectacle urbain mis en scène par Luc Petit, chorégraphe chez Franco Dragone. Le show se poursuivra à 22h par une soirée dansante animée par l’ex-mannequin de Jean-Paul Gaultier DJ Ève Salvail, et son ex-«Mâle» Francisco Randez.
Spectacles par la POPulation. Pour la POPulation. D’ARTistes. De la Rue aux Étoiles…
Alessandro | @thecaprissimo

Pink Soutien-gorge Géant by Gaultier | Quartier des Spectacle | Montréal

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :