Home Art de vivre Prix Photo d’Hôtel, Photo d’Auteur, Carte Blanche à Patrick Tourneboeuf

Prix Photo d’Hôtel, Photo d’Auteur, Carte Blanche à Patrick Tourneboeuf

by Marie Odile Radom
0 comment

« J’entre avec elle, Hôtel des Grands Hommes. Un silence assourdissant tapisse la chambre 52. Sur les murs une quinzaine de lions, le double de moutons et de bœufs biens portant se cherchent dans un paysage rouge sang. Elle  explore, ouvre, allume, saute sur le lit… » Guillaume Amat

La photographie d’hôtel est un genre puissant et particulier. Souvent, les chambres d’hôtel servent de scènes à bien des tragédies. Ils deviennent alors des lieux de vie. On se souvient notamment de Sophie Calle, qui après avoir obtenu une place de femme de chambre dans un hôtel vénitien pour un remplacement de trois semaines, a photographié les traces du passage des clients (lits par encore défaits, serviettes laissées dans la salle de bain, poubelles pas encore vidées, etc.) et leurs effets. D’autres photographies s’appliquent à valoriser la décoration, l’espace et les avantages proposés aux clients quand d’autres servent de décors pour des clichés de mode. Les chambres d’hôtel deviennent alors des scènes. De là à faire un parallèle entre scène de vie et scène de théâtre, il n’y a qu’un pas qu’on peut facilement franchir.

Painted Veil , Hôtel des Grands Hommes © Guillaume Amat

Le 02 Septembre 2010 a été remis, dans le cadre prestigieux du Théâtre de l’Odéon, le Prix Photo d’Hôtel/Photo d’Auteur organisé par le groupe hôtelier « Hôtels Paris Rive Gauche ». La Quatrième édition de ce prix, initié par Pascal et Corinne Moncelli mécènes et propriétaires des Hôtel Paris Rive Gauche, a récompensé le photographe Guillaume Amat qui s’est vu remettre 3000 euros pour sa photographie Painted Veil dans une chambre de l’Hôtel des Grands Hommes. Son travail sera également exposé début 2011 à la Galerie Esther Woerdehoff à Paris. Un second prix, le Prix Virginie Clément décerné par le personnel des Hôtels Paris Rive Gauche, a été remis à Ambroise Tézenas pour sa photographie à l’Hôtel des Jardins de l’Odéon.

©Ambroize Tezenas

Pour ma part, mes préférences vont à deux photographies qui se répondent et renouvellent chacune deux styles très prisés de photographie.

Eiffel Park ©Lucie Pastureau

Tout d’abord, la photographie Eiffel Park de Lucie Pastereau me rappelle le style tant emblématique de David Hamilton. Là où le maître privilégiait les extérieurs, la jeune photographe a su retrouvé la même ambiance vaporeuse mais dans la douce lumière d’une chambre d’hôtel, rendant l’intimité d’un instant presque volé. A la place de jeunes filles en fleur évanescentes, la photographe nous présente avec beaucoup de douceur un nu masculin.

Hôtel du Panthéon © Cédric Rouillat

Mais la photographie qui m’a le plus marquée est celle de Cédric Rouillat à l’Hôtel du Panthéon. La photo est troublante avec cette femme blonde qui n’en est pas une en robe rouge et collier de perles dont le regard figé rappelle celui des mannequins de vitrines. Le rouge du landau ancien et la décoration vieillotte de la chambre constituent un contraste parfait et s’amuse des scènes de mode prises en photo dans les hôtels design. Là où tout devrait privilégier la féminité et la modernité avec des codes très stéréotypés, le photographe s’applique à se jouer des clichés en prenant systématiquement le contre-pieds de la figure de mode classique.

Depuis 2005, le label « Hôtels Paris Rive Gauche » a initié le projet artistique « Photo d’Hôtel, Photo d’Auteur » , visant à soutenir la photographie contemporaine. Le concept du projet est simple : proposer chaque mois à un jeune photographe de passer une nuit dans un des Hôtels Paris Rive Gauche pour réaliser une photographie unique et un texte inspirés par ce séjour. La photographie sélectionnée, le texte et une présentation de l’artiste sont ensuite exposés sur la galerie en ligne des Hôtels Paris Rive Gauche. Le Prix Photo d’Hôtel, Photo d’Auteur et l’exposition ont été créés en 2007 avec l’aide de l’association Fetart pour organiser cet événement photographique de la rentrée parisienne.

Théâtre de l'Odéon #13 © Patrick Tourneboeuf

« Depuis 2005, nous soutenons et encourageons la photographie. Le projet Photo d’Hôtel, Photo d’Auteur a ainsi permis d’offrir des espaces de création à plus de 50 jeunes photographes. […] La photographie s’expose aussi dans nos hôtels. Notre établissement Design Sorbonne accueille l’exposition permanente La Photographie dans tous ses états et La Belle Juliette — en hommage à Madame Récamier — présentera également les œuvres de jeunes photographes dès son ouverture en octobre prochain rue du Cherche-midi. » nous explique le Directeur Marketing du groupe « Hôtels Paris Rive Gauche » et directeur artistique de l’événement Alain Bisotti.

Théâtre de l'Odéon ©Patrick Tourneboeuf

L’exposition se tiendra jusqu’au dimanche 19 septembre  2010 de 11h à 18h30 (fermeture le dimanche 12 septembre) et présentera les travaux des 12 photographes de l’année ainsi que les œuvres de Patrick Tourneboeuf, membre du jury ayant travaillé sur une Carte Blanche Dans le décor, Monumental proposant une série de photographies sur l’ensemble des hôtels, sur le Théâtre de l’Odéon et les Ateliers Berthier. Patrick Tourneboeuf a ainsi exploré à sa manière le thème central qu’est le décor du théâtre et la chambre d’hôtel. Il a exploré et shooté à la chambre les coulisses, les couloirs, les loges et les dessous de la scène de l’Odéon et a réalisé en parallèle des clichés dans les cinq hôtels du groupe. Sur la façade du théâtre, comme un accueil monumental est exposée une photo de la salle du théâtre vide en perspective inversée : la salle de théâtre est vue de la scène et non du théâtre nous offrant ainsi la vue de l’artiste sur ceux qui le contemple. La petite terrasse installée pour la représentation d’Hamlet rappelle alors la petite terrasse devant le théâtre.

Hôtel Jardin de l'Odéon #04 © Patrick Tourneboeuf

Théâtre de l'Odéon ©Patrick Tourneboeuf

Les clichés se répondent presque naturellement, formant des diptyques jouant sur les impensables similitudes entre scène et chambre d’hôtel.  Des liens subtils émergent dans les cadrages et dans certains détails, motifs et jeux de lumière rapprochant inexorablement l’atmosphère presque glacée du théâtre à celle souvent impersonnelle de l’hôtel. Les deux se confondent alors dans une même idée pour devenir des scènes de vie : « Mettre en parallèle le théâtre de l’Odéon et les Ateliers Berthier, avec les hôtels, mettait en confrontation deux aspects à première vue contradictoire : le monumental, et l’intime. Mais tout autant que le théâtre, la chambre d’hôtel est un décor. J’ai donc réalisé des diptyques, dans lesquels se répètent des formes, des graphismes, des lumières qui se répondent. Les deux espaces dialoguent et au final se ressemblent.« 

Théâtre de l’Odéon #22 © Patrick Tourneboeuf

Hôtel des Grands Hommes #12 © Patrick Tourneboeuf

Patrick Tourneboeuf travaille à la chambre, une technique de pose longue adaptée à l’expression de l’intime : « La photographie est un élément de mémoire persistante. Elle stoppe le temps de manière éternelle.«  Le travail à la chambre a nécessité une concentration extrême et de l’application mais c’est un moyen formidable de « faire d’un instant ordinaire un instant extraordinaire. » Les longs temps de pose créent des présences fantomatiques comme parfois des traces de vie.

La visite de l’exposition est une excellente occasion de découvrir, sous d’autres angles, inconnus, le merveilleux Théâtre de l’Odéon, l’un des plus beaux théâtres parisiens et sa terrasse qui domine la capitale mais également de voyager dans les hôtels de la rive gauche parisienne.

L’exposition sera visible dans le cadre du week-end des Journées européennes du patrimoine 2010 les samedi 18 et dimanche 19 septembre 2010 de 11h à 18h30.

Exposition Photos d’Hôtel, Photo d’auteur
Théâtre de l’Odéon
Place de l’Odéon
75006 Paris

www.hotels-paris-rive-gauche.com

Marie-Odile Radom

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :