Home Art de vivreCulture L’un dans l’autre, l’instant chocolaté au Bar Tuileries du Westin Paris

L’un dans l’autre, l’instant chocolaté au Bar Tuileries du Westin Paris

by Marie Odile Radom
3 comments

TWP Bar TuileriesEn ces temps neigeux hivernaux, rien de tel qu’un bon chocolat chaud ou une grande tasse de thé pour se réchauffer et se sentir bien !

Durant mes vacances, j’ai donc été invitée à découvrir l’Instant Thé au Bar Tuileries de l’Hôtel The Westin Paris : pâtisseries délicieuses et appétissantes et autres douceurs réalisées par le Chef Exécutif Gilles Grasteau, Thés « Jing » très parfumés et surtout une pause chocolat chaud inédite : le chocolat « l’un dans l’autre ».

L’Instant Thé est le nouveau rituel de l’après-midi proposé par le Bar Tuileries : trois instants (gourmand, dégustation et fraîcheur) autout d’une boisson chaude ou froide et d’un accompagnement (verrine et salade de fruit ou pâtisseries ou glaces – sorbets), idéal après une visite de Paris, un musée ou une séance shopping effreinée. Ce concept récent permet de découvrir la carte du bar autour des pâtisseries reconnues de son Chef et de profiter des créations ou découvertes du Chef Barman.

 

J’ai été accueillie par un hôte délicieux, le Chef Barman Philippe Guidi, rue Castiglione dans un cadre feutré et cosy dans les tonalités rouge, noire et or à quelques pas de la place Vendôme. Ce bar aux confortables fauteuils et décoration d’inspiration XIXème siècle propose une carte assez inattendue loin des cocktails habituels, de vraies créations qui revisitent les cocktails connus pour en proposer des versions beaucoup surprenantes.

CHOCOLAT L'UN DANS L'AUTREPhilippe Guidi, très innovant dans sa démarche m’a donc fait découvrir sa nouvelle création : le chocolat « l’un dans l’autre ». C’est un chocolat chaud qui se déguste avec une eau glacée aromatisée pour stimuler les sens. Quatre déclinaisons sont proposées : le chocolat cannelle, le chocolat gingembre, le chocolat lavande et enfin le chocolat réglisse. Etonnante sensation de chaud-froid exaltée par la rencontre d’un chocolat très corsé avec une eau très aromatisée et froide dont le secret de fabrication est jalousement gardée. Le chef nous parle de son oeuvre : « C’est un mélange thermique et gustatif ! On peut boire les deux en même temps (deux pailles sont proposées) ou bien l’un après l’autre. La plupart des personnes dégustent d’abord le chocolat et seulement après savourent l’eau, le chocolat étant une saveur très sucrée et l’eau ayant tendance à rafraîchir. » 

J’ai eu l’honneur de goûter deux de ses chocolats : le chocolat cannelle me rappelant la saveur du chocolat de mon enfance et celui plus inattendu du chocolat gingembre. Savourer les deux saveurs est vraiment étonnant mais délicieux pour tous les amateurs de chocolat très corsé. La cannelle, épice très utilisée dans le monde anglo-saxon, se marie divinement et exalte le chocolat racé. La sensation gingembre est bluffante, le côté piquant et poivré du gingembre ayant été gommé au profit de son côté « racine ».

« L’hiver, les personnes boivent du chocolat, du thé ou du café pour se réchauffer. L’idée était de proposer et servir une boisson chaude et décalée qui puissent plaire au maximum de personnes » nous fait remarquer Philippe Guidi. J’irais même plus loin en disant que ce chocolat peut surprendre et séduire un maximum de gourmets. Qui plus est, accompagné des succulentes pâtisseries ou du fameux cake Westin au citron et marrons, c’est un Instant Thé savoureux qui s’offre à nous. Alors courez vite au Bar tuileries du Westin Paris vous réchauffer et profter de cette pause inédite.

Bar Tuileries – Hôtel the Westin Paris

3 rue de Castiglione 75001 PAris

www.westin.com

Marie-Odile Radom

Related Articles

3 comments

Camille Salmon 13 janvier 2010 - 1 h 54 min

Voilà un merveilleux avantage au métier de journaliste… tu m’as mis « le chocolat à la bouche »!

pascal 13 janvier 2010 - 17 h 37 min

j’adore l’expression le chocolat à la bouche !!!!

Jeff 20 janvier 2010 - 17 h 30 min

Très bel article… Bravissimo

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :