Home Horlogerie et Joaillerie Chopard Pre-Baselworld 2019

Chopard Pre-Baselworld 2019

by pascal iakovou
0 comment

L.U.C XPS Twist QF

La haute horlogerie, version décalée

Le chic des gentlemen contemporains repose sur le respect de règles, mais aussi sur leur transgression raffinée. Avec sa petite seconde excentrée à 7 heures, caractéristique des séries Twist de la collection L.U.C, le garde-temps L.U.C XPS Twist QF en or éthique blanc certifié Fairmined édité à 250 pièces joue la carte d’une excentricité maîtrisée et d’une asymétrie élégante. Finesse au porter, richesse des textures, qualité de fabrication, dimension éthique, rien ne lui manque, pas même un brin d’extravagance.

Les canons de la haute horlogerie sont basés sur la symétrie, ordre esthétique auquel l’œil répond instinctivement. L.U.C XPS Twist QF s’exprime sur un autre registre. Comme une cravate en cachemire tissé qui laisse voir son petit brin, ce garde-temps s’amuse du léger décalage de sa couronne et de sa petite seconde, sans pour autant oublier les fondements de qualité de la collection L.U.C. En s’inscrivant dans la plupart des programmes de certification chers à Chopard, L.U.C XPS Twist QF multiplie les élégances. Qualité Fleurier, certification chronomètre, boite en or éthique certifié Fairmined, ce garde-temps dépasse la prouesse esthétique en y ajoutant la bienfacture la plus aboutie.

Les codes apparents L.U.C

Dans le langage esthétique de la collection L.U.C, les textures à la surface des cadrans sont immuablement centrées sur le logo L.U.Chopard, disposé à midi. Ici, le point de convergence visuelle se déplace sur la petite seconde à 7 heures. L’effet d’aspiration du regard est amplifié par le satiné circulaire qui rayonne depuis ce sous-cadran et sur toute la surface bleu-gris du cadran du garde-temps L.U.C XPS Twist QF. Autre transgression, cette pièce est la seule de la collection L.U.C à ne pas présenter de chiffres arabes à midi : le 12 y est plutôt représenté par un double index facetté.

Happy Sport Oval

Chopard redonne vie au bracelet premier de sa montre iconique

Intemporelle et ludique, la Happy Sport porte la réinvention de soi comme une élégance suprême. Elle donne corps, avec panache, aux époques qu’elle traverse comme autant de terrains de jeu. Les nouvelles proportions de son ovale singulier et parfait, légères et ajustées, voient aujourd’hui sa féminité soulignée par une remise à l’honneur du premier bracelet galet qui habillait la toute première montre de cette collection iconique en 1993. Il témoigne, une nouvelle fois, des savoir-faire intégrés chez Chopard. Une montre talisman dont la finesse et l’élégance font écho à la douceur de vivre inscrite au cœur de Happy Sport. Et au sein de laquelle palpite, comme un luxe secret, un mouvement automatique développé et fabriqué par la Maison.

La bracelet premier de la Happy Sport

Mélangeant allègrement les genres, l’acier et les diamants, l’éternel et l’éphémère, l’esprit même de la Happy Sport rassemble en une montre iconique l’éventail des possibles. Son nouveau bracelet est la quintessence de ces paradoxes qui trouvent ici un lieu d’unité : un bracelet métal, mais aussi souple qu’une maille. Proposée en version or rose 18 carats ou acier, ce bracelet épouse les courbes du poignet pour mieux en souligner la finesse. Il rend hommage au bracelet premier de la Happy Sport originelle qui, en 1993, réinventait les notions de style, d’allure et d’élégance au travers d’une montre à la fois sophistiquée et sportive. Un maillage de galets qui offre à la Happy sport Oval une élégance aux accents vintage : une montre sous la forme d’un bijou talisman à la fois simple et précieux. Les galets arrondis extrêmement polis de ce bracelet s’enchaînent tout en souplesse et en font un objet merveilleusement agréable à porter.

La montre Happy Sport Oval est disponible en version or rose 18 carats ou en acier avec la lunette sertie de diamants. Son bracelet est entièrement produit à l’interne par les artisans de la manufacture Chopard ; il est le témoin de l’intégration verticale de tous les métiers et des compétences qui font la grandeur des pôles horlogers et joailliers de la Maison. Une conjugaison unique des talents, qui permet à la fois une complémentarité et une maîtrise interne de chaque étape nécessaire à la réalisation d’une pièce d’exception, comme l’est chaque création qui sort des ateliers Chopard.

Un ovale sublimé

A l’occasion des 25 ans de la Happy Sport, Chopard déclinait son icone horlogère dans un ovale aux proportions réinventées. Puisant dans l’élégance de lignes profilées par des pleins et des déliés, la Happy Sport Oval étoffe le répertoire stylistique de l’icône de Chopard en l’inscrivant dans une vaste tendance qui, de la mode à l’horlogerie, rend désormais hommage à l’éternel féminin au travers de proportions plus légères et ajustées. Avec son galbe de calligraphe, la lunette offre un sentiment de distinction et de finesse à la montre tout comme au poignet qu’elle orne. Chaque ligne de la Happy Sport Oval invite à la légèreté au travers de courbes moelleuses, une véritable douceur de vivre qui incarne l’optimisme étincelant d’un esprit tellement Happy Sport. L’ovale, ce lieu de repli et d’éclosion, est le paysage de tous les possibles, là où s’ébauchent les transformations porteuses d’avenir; sur le cadran de la Happy Sport Oval, chaque seconde contient l’esquisse d’un bonheur à venir. Grâce à son expertise horlogère, Chopard a doté la Happy Sport Oval d’un mouvement mécanique à remontage automatique, le 09.01-C, développé et fabriqué dans sa manufacture. La technique, l’allure, la féminité suprême : tout avoir, et ne rien céder.

La Happy Sport, une nouvelle vision du temps

En 1993, s’emparant de l’esprit du temps, Caroline Scheufele, co-présidente et directrice artistique de Chopard, imagine une montre sportive basée sur une association inédite et détonante – l’acier et les diamants. Une audace sans précédent : la Happy Sport est née. Fidèle à l’esprit des Happy Diamonds qui s’invitent sur son cadran, tournoyant comme des danseuses étoiles entre deux glaces saphir, la Happy Sport devient rapidement une figure de proue de la manufacture et de l’horlogerie féminine. La Happy Sport n’est pas seulement porteuse d’une révolution esthétique et stylistique, mais d’un rapport au temps et à la gestuelle totalement repensé. On ne regarde alors plus seulement sa montre pour y lire l’heure, mais pour contempler le ballet incessant des diamants mobiles. C’est l’idée même du luxe dont Chopard propose une approche nouvelle : un rapport au temps qui n’est plus seulement d’ordre pragmatique, mais poétique. Un véritable spectacle où la création est à l’œuvre sans relâche, et dans lequel la porteuse de la Happy Sport joue un rôle indispensable : ce sont ses propres mouvements qui insufflent l’impulsion de ce tableau sans cesse recomposé. La collection est à l’image de cette vie trépidante ; depuis ses débuts, la Happy Sport n’a cessé de se réinventer et s’est prêtée à d’infinies métamorphoses. Une profusion de modèles à l’image de la créativité sans limite de Chopard. Cette générosité formelle et conceptuelle accompagne les mouvements des femmes, les évolutions du style tout comme les révolutions intérieures, emportant dans sa cadence un monde en marche.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :