2178 Views |  Like

Mercedes Benz Fashion week Russia 2017 : talents et innovations

Organisée par Mercedes-Benz, la Fashion Week Russe est un manifeste pour la mode. Berceau artistique pleine de tsar, chapka, peintres maudits et danseurs de ballets: la mode fait désormais partie du champ créatif du Grand Est.

Le monde est vaste, le monde avance. La Fashion Week ne se limite plus à New-York, Londres, Milan et Paris. Même si le poids symbolique de ces villes reste fort. Savoir-faire, métiers d’art et patrimoine : c’est la mode, ou plutôt  l’histoire de la mode raconté depuis l’Europe de l’ouest. Fini le regard dans le rétroviseur : la mode c’est maintenant. Cap vers la Russie, cap vers une mode en pleine métamorphose du 12 au 17 mars 2017.


Fashion week Russe : un événement culturel soutenu par des acteurs influents

Les créateurs, stylistes, designers bourgeonnent au quatre coins du monde. Depuis 15 ans déjà Mercedes-Benz soutient l’industrie de la mode russe. Plus de 400 marques ont été présenté, et beaucoup s’exportent, voyagent vers d’autres Fashion Week.

« Une âme russe » s’est de tout temps exportée : de Kandinsky à Dostoïevski ,Gorki et autres icônes slaves. Aujourd’hui on parle d’ère post-scandinave. Fini les tragédies à la Anna Karenine, les nihilistes opulents , ou le look bling bling ostentatoire post-90. Même s’il reste de nombreux combats, et que certains stéréotypes restent prégnants; la mode Russe ne se résume pas à des mannequins qui épousent de milliardaires. Elles s’incarne dans des tissus, des coupes et des silhouettes travaillées. Elle s’incarne dans une génération de photographes, mannequins créateurs, qui s’attaquent de plein fouet aux clichés . ( projet Oldushka, lancé sur Internet par le photographe Igor Gavar)

Des créateurs de tous horizons

Viva vox et son manteau over-size jaune : attention Balenciaga Alena Akhmadulina : les inspiration équestre , tendance de la dernière fashion parisienne

Quelques défilé de la Fashion Week 2016 Viva vox et son manteau over-size jaune : Balenciaga et Miu Miu viennent à l’esprit Alena Akhmadulina : les inspirations équestres , tendance de la dernière fashion parisienne

Mine de nouveau talents,  un style vestimentaire se déploie dans les pays de l’est. Surveillé de près par Vivienne Westwood, Jean-Charles de Castelbajac ou Jeremy Scott, le pays fait office de scène d’avant garde. Gosha Rubchinskiy nous a prouvé que Kalinigrad pouvait devenir le lieu le plus prisé de défilés pendant la dernière Fashion week masculine. Quand à la marque Saint-Tokyo par Yury Pitenin, elle a retenu l’attention de Lady Gaga qui a porté l’une de ses robes en cuir.

Style parfois futuriste pour cette jeune marque qui défile au côté de vétéran comme Alena Akhmadulina, connu pour ses manteaux  de fourrure ou  Tako Mekvabidze,qui fait preuve d’un travail unique sur le cuir.

Une Scène Alternative forte

En plus du podium, le street style attire les photographes du monde entier. Lors de la saison dernière, la tendance des écharpes inspirées par la culture foot s’était exposé. Une tendance retrouvée dans le défilé Y/project.

Les inspirations de blogueuses, DJ et autres personnalités sont de plus en plus porteuses sur les réseaux sociaux comme:

Dasha Malygina, DJ et Model Instagram: @dariamalygina

Lilit Rashoyan, Editor  Instagram: @ah_lilit

Natalia Dogadina, Instagram: @ndogadina

La semaine se clôturera sur le Fashion Futurum : un salon mondial qui réuni les leaders de l’industrie de la mode. Les discussions s’organiseront autour des tendances et des principaux challenges rencontrés par le milieu.  Pascal Morand, ou des agences de communications et bureaux parisiens à l’afflux des tendances ( Dessauvages Communication) seront présents.


Soutenir la créativité, permettre aux vêtements d’atteindre les rues du monde entier, de pas rester enfermer dans des look books : c’est aussi cela qui vous sera proposé. Proposition de rencontre avec la scène stylistique Russe.

Une semaine de Voyage: une nouvelle façon de vivre et regarder la mode.