1295 Views |  5

A la rencontre de l’artiste Murnau Den Linden

 Difficile de se défaire de ces œuvres psychédéliques, Murnau Den Linden, de son vrai Eduardo est un artiste espagnol basé à Londres. Nous l’avons découvert sur le réseau social Instagram où il partage activement ses créations aux couleurs vibrantes inspirées du réalisme magique, courant du 20ème siècle. Coup de cœur pour cet artiste qui se plaît à mêler culture pop et traditions ancestrales.

MZ: Bonjour Murnau, peux-tu te présenter ?  

 Murnau Je suis Murnau Den Linden, je suis espagnol et je vis à Londres. Artiste peintre, J’aime explorer la culture Latino Américaine et la culture Africaine dans mes œuvres. Mon travail consiste principalement à explorer les traditions folkloriques de certaines zones de l’Europe du nord et de l’ouest

 MZ: Quelles sont tes plus grandes inspirations ?

Murnau:  Mon imaginaire évoque les traditions de l’hémisphère sud et les mythes du 21ème siècle dans le monde occidental. J’associe souvent des couleurs vives et des formes douces à des sentiments profonds et sombres où se mêlent mythologie et modernité. Je me plais à imaginer des rencontres entre d’anciennes civilisations et des personnages imaginaires provenant de la magie, du monde de la mer, de la culture contemporaine et des racines anciennes.

MZ: Comment travailles-tu ?

MurnauJe travaille principalement avec des encres de calligraphie et différents papiers. Je mets un point d’honneur à employer des couleurs vibrantes d’une façon très naïve. Les portraits et les paysages sont ce qui m’intéresse le plus pour produire des muraux géants. Je peins avec le style des anciens maîtres muralistes associé au « réalisme magique », enraciné dans différentes traditions populaires et coloniales.

 MZ: Selon toi, quel est ton rôle en tant qu’artiste ?

 Murnau: Les artistes ont la capacité unique d’engager les personnes de manière profonde et personnelle. L’art peut nous aider à mieux comprendre l’humanité et les conditions historiques dans lesquelles nous vivons, mais plus important encore, nous incite à réfléchir, comprendre si notre réalité devrait être changée. Cependant, l’artiste en tant qu’individu n’est pas toujours dans l’obligation de refléter une critique ou une vision du monde moderne pour réussir son rôle d’artiste dans la société. C’est une responsabilité politique et donc celle de chaque personne, qu’importe son métier. Les artistes peuvent aider d’une manière très particulière et unique, c’est tout.

 MZ: Quels sont tes prochains projets créatifs ?  

Murnau: Je me concentre essentiellement et travaille actuellement sur des projets personnels. Il s’agit de deux livres qui doivent sortir au Royaume-Uni courant mai 2017. Le premier s’appelle « 50 Chefs que vous devez connaître pour être un bon Gourmet ». Il s’agit d’un guide illustré de 50 grands chefs internationaux. Le livre comporte 50 portraits, 50 descriptions et les raisons du pourquoi il faut s’intéresser à leur travail.

Portraits « 50 chefs que vous devez connaître »

 Le deuxième projet est une tribune dédiée à l’anniversaire des 50 ans de la première édition de « Cent ans de solitude »de l’auteur Gabriel Garcia Marquez, le prix Nobel de Littérature. J’aimerais beaucoup sortir ces livres en France !

 MZ: Pourquoi as-tu choisi la cuisine et Gabriel Garcia Marquez pour ces premiers ouvrages ?

 Murnau: Je suis très intéressé par le commerce équitable, la production alimentaire et le changement climatique. Je pense que les chefs sont des leaders et qu’ils peuvent inspirer les gens afin de changer les choses dans la société de consommation. L’exemple qui me vient en tête par exemple est la conservation des espèces ou encore d’apprendre aux consommateurs à devenir des consommateurs intelligents. Concernant Gabrirel Garcia Marquez, comme lui, le « réalisme magique » est l’influence principale dans mon art. Le « réalisme magique » est un terme utilisé dans l’art et la littérature pour définir l’utilisation d’éléments surnaturels dans un contexte réel. Il est le meilleur de ce courant dans la littérature, je voulais lui rendre hommage.  

 MZ: Sur ton profil Instagram, j’ai remarqué que tu postais régulièrement des vêtements ou accessoires illustrés avec tes créations, peux-tu m’en dire d’avantage ?

Murnau: J’aimerais beaucoup avoir ma propre ligne de prêt à porter. Du coup, je collabore avec beaucoup d’enseignes afin d’apprendre tout le processus de création. Je travaille avec des enseignes très différentes, notamment, une marque de casque, de jeans ou encore de chaussettes. Dernièrement, j’ai collaboré avec la marque russe « Behind the scenes », pour le design d’un pull.

Behind the scenes x Murnau Den Linden

Behind the scenes x Murnau Den Linden

Look Mate x Murnau Den Linden

 MZ: L’art et la mode font bon ménage ?

 Très franchement, je ne pourrais pas dire que la mode et l’art est un bon mélange, je veux aller plus loin que ça. Aujourd’hui, tout est « mode » et c’est pourquoi la mode est plus forte que jamais. Pour moi, la mode est plus que de simples vêtements, elle est au centre de n’importe quel art lui-même. Plus que jamais, il s’agit du langage commun pour passer par tout.

 Le travail de Murnau Den Linden est à découvrir sur son site : www.murnaudenlinden.com et sur son compte Instagram : murnaudenlinden.

Murnau Den Linden