1657 Views |  Like

Une étoile Michelin qui récompense l’alchimie vin & gastronomie à Cahors

Le guide Michelin vient de récompenser le Chef Julien Poisot d’une Étoile pour la qualité de sa cuisine au Château de Mercuès. Avec cette nouvelle distinction, Bertrand-Gabriel Vigouroux peut se réjouir de ce début d’année 2017 qui commence fort pour l’ensemble de ses activités viticoles et gastronomiques.

Si l’entreprise ne cache pas ses efforts d’ultra-premiumisation, 3 indicateurs clés étaient surveillés par le dirigeant pour vérifier que les orientations choisies se concrétisent sur le terrain.

À savoir :

1) Étoile Michelin pour la cuisine du Chef Julien Poisot qui officie au Château de Mercuès.

2) BIB gourmand pour sa table vigneronne du Château de Haute-Serre.

3) Notes de dégustations au niveau des meilleurs grands crus pour ses vins.

Premier but atteint … une Étoile au Château de Mercuès

Ce 9 février 2017, Julien Poisot décroche à 34 ans sa première Étoile dans l’édition 2017 du Guide Michelin au Château de Mercuès **** Relais & Châteaux.

Depuis son arrivée au Château, Julien Poisot, au travers de sa cuisine, était considéré comme un sérieux candidat pour l’Étoile. C’est aujourd’hui une grande fierté pour l’équipe, Bertrand Gabriel Vigouroux – propriétaire, Yann Potet – maître de maison, mais aussi pour l’agriculture d’Occitanie avec laquelle le Château entretient une relation forte et une collaboration basée sur l’excellence.

Dans son parcours, Julien a intégré la légendaire maison Loiseau pendant six ans comme Chef de cuisine chez « Tante Louise » à Paris puis trois ans comme Sous-Chef au Relais Bernard Loiseau, 3 Étoiles Michelin. Son passage dans les cuisines de ces grandes tables lui a donné l’inspiration et le goût de la réussite avec des distinctions notables dont une deuxième place aux Toques d’Or Internationales en 2006 et le prix du Chef Espoir (meilleur Jeune Chef) de « Chef Magazine » en 2010.

Julien a rejoint la grande aventure du Château de Mercuès en avril 2014. Le Chef a travaillé sur la création de menus mettant à l’honneur les produits régionaux avec des réalisations telles que son plat «L’agneau du Quercy, conchiglioni farcis aux champignons, truffes noires de Lalbenque et son jus à la verveine.»

Cette reconnaissance du guide Michelin consacre sa passion pour le «terroir», les beaux produits et l’art du goût. Les produits choisis font la force du patrimoine culinaire régional. Ils sont mis en lumière dans les menus proposés au Château de Mercuès.

A ses côtés, le pâtissier Steven Bott ose la surprise et l’inhabituel, en exemple, cette poire pochée au Malbec, cheesecake à la vanille et espuma de betteraves.

En recevant cette distinction, Julien Poisot commente: « J’ai choisi le Château de Mercuès parce que c’est un endroit magique avec beaucoup de caractère. C’est un lieu qui nourrit l’inspiration ! C’est un vrai défi de venir ici, de faire une cuisine à la hauteur de cette bâtisse du XIIIème siècle. Ici, vous ressentez le besoin de créer une expérience émotionnelle pour que chaque client reparte avec un seul mot en mémoire : WOW ! »

La famille Vigouroux investit depuis 34 ans dans cet édifice du XIIIème siècle, ancienne résidence d’été des comtes-évêques de Cahors. Surplombant la vallée du Lot et ses 40 hectares de vignes, c’est l’un des plus majestueux châteaux de la région, imprégné d’Histoire.

Le restaurant « Le Duèze » présente avec élégance sur sa carte plus de 300 références de vins. Toutes les régions viticoles de France sont représentées avec une place prépondérante pour les vins d’Occitanie et les grands vins Malbecs de Cahors.

Rendez-vous le 24 mars 2017 pour la réouverture du Château de Mercuès.

Deuxième but atteint … un BIB Gourmand à La Table de Haute-Serre

Ce 13 janvier 2017, la table vigneronne du Château de Haute-Serre a été distinguée d’un BIB gourmand par le guide Michelin. Seulement 4 restaurants dans le Lot détiennent ce titre recherché identifiant les tables avec un bon rapport qualité/prix.

Au cœur du vignoble de Cahors, le Château de Haute-Serre fait figure de pionnier.

Le domaine a été réhabilité et replanté au début des années 1970 par Georges Vigouroux sur le terroir argilo-calcaire des coteaux de Cahors, alors que le vignoble des cadourques avait disparu durant la crise du phylloxera à la fin du XIXème siècle. Cet homme passionné a décidé de croire dans le potentiel d’un cépage appelé Malbec, Côt ou Auxerrois, qui pâtissait alors d’une notoriété assez faible et d’un désintérêt certain.

La famille Vigouroux a toujours exercé l’art de l’hospitalité sur sa propriété viticole, alors que l’œnotourisme en France n’intéressait pas encore les professionnels. Christine et Bertrand-Gabriel Vigouroux ont aménagé une superbe table vigneronne en 2009 et ont planté près de 1000 arbres truffiers aux portes de Lalbenque pour produire d’ici quelque temps la truffe Tuber Melanosporum et permettre l’autosuffisance pour leurs établissements. Le BIB gourmand a été décroché ce 13 janvier 2017, l’objectif a été atteint pour La Table de Haute-Serre avec des menus à moins de 32€.

La Table de Haute-Serre rouvrira ses portes début avril 2017.

Troisième but atteint … Les vins de la maison au top des classements internationaux

En début d’année 2017, une fois de plus, le magazine nord-américain d’influence internationale Wine Spectator a consacré un article sur le vin de Cahors et souligné le travail exceptionnel de Bertrand-Gabriel Vigouroux sur les vins de ses propriétés.

www.g-vigouroux.fr
www.chateaudemercues.com
www.hauteserre.fr