Icky Thump #1

Icky : Poisseux
Thump : Bruit lourd
Icky Thump : Sixième album du duo The White Stripes paru en 2007.
Icky Thump : Ecky Thump
Ecky Thump : Exclamation de surprise d’Angleterre du Nord

Pour accéder aux vidéos et photos de concerts, d’interviews, de backstages, ou encore aux avants premières de clips. Mais aussi, et surtout aux infos, aux concours, et à un tas d’autres choses. Ajoutez ce truc sur Facebook en attendant le site de Décembre (ce truc c’est moi) :

http://www.facebook.com/alexandre.fisselier

Au sommaire :

Pony Pony Run Run
I Am Un Chien
Greg Cerrone
By Margounnette
CD
Livre
C’est quoi le rock ?
The Guru’s Matchbox

Pony Pony Run Run

(c) Mathieu Zazzo

Pony Pony Run Run ou PPRR, goupe pop français formé à Nantes et Angers en 2005.
Ces trois gars ne font pas preuve d’un charisme redoutable, et leur musique reste naïve à souhait. En plus, Frédéric Rivière, le batteur qui les a accompagnés en concert, poursuit son projet solo, le très bon Anoraak. Pas grand chose pour me satisfaire ! Pourtant, oui pourtant les airs restent dans la tête, on se surprend à siffloter Hey You, à acheter l’album, et finalement à apprécier. Il est donc temps de les voir sur scène, mais tout le monde voit ce dont ils sont capable, il suffit de se mettre la vidéo des Victoires de la musique pour les observer à fond. Une Victoire qu’ils ont d’ailleurs remportée dans la catégorie : Groupe ou Artiste Révélation Du Public.

Ma critique est peut être un peu acerbe au premier regard, mais il ne faut pas l’interpréter ainsi, cette musique, et ce jeu scénique font beaucoup de bien, ils ne sont pas sans rappeler certains artistes signés chez Kitsuné, label me transformant en groupie des 60′s.

Passons sur scène, j’ai donc fait le choix d’un dj set des PPRR, sait on jamais, la folie electro peut libérer ces garçons à l’image trop clean.

On arrive sur place, moi et deux potes, un se fait recaler, pas de carte d’identité pas d’entrée, tu as beau venir souvent, être sur la liste, avoir de l’argent, de la coke,… Ici, les gorillo-branleurs de l’entrée, et bien, ils s’en branlent justement. Nous rentrons donc à deux, le un pour tous et tous pour un n’est qu’un conte pour enfants, nan ?
Une fois dans la salle frayeur, nous sommes dans un mauvais teen movie américain, cent pétasses au mètre carré, c’est ça Pony Pony Run Run ? Bah en fonction de la clientèle on va se rabattre sur les bières, une, deux, trois, quatre,…
Les PPRR arrivent, la piste se bonde de vraies et fausses blondasses, la piste se vide de vraies et fausses blondasses, les escaliers portent le poids de vraies et fausses blondasses, la salle du haut s’étouffent de vraies et fausses blondasses, la piste principale se gonfle d’amateurs d’électro ! Ah,…

Le set des PPRR achevé nous posons, Robin et moi, nos pieds sur une table, un gorille nous  »gronde », nous enlevons nos pieds. Il se barre, nous les remettons, il revient, nous gueule dessus, nous bougeons au fumoir.
Une fois dans la salle enfumée, deux mecs se posent, nous parlent, puis le plus grand envoie une question :
« Tu es gay ? Non, ah bon ?! Et ton pote il est gay ? Non plus ?!! Et bien les apparences sont trompeuses,… Dommage, salut » Les deux mecs se taillent (surement autre chose plus tard dans la nuit aussi), Robin et moi restons posés comme deux cons à se dévisager mutuellement. On fait gay ?

Depuis, pour moi PPRR est un bon groupe français, aux talents cachés, et tournant autour de deux questions essentielles :  »T’es gay ? Et ton pote il est gay ? »

I Am Un Chien

(c) Pierre Lapin

(c) Pierre Lapin

I Am Un Chien, je ne vais pas trop en parler de peur de m’emporter, puis il y a une vidéo du concert sur  mon Facebook.
De plus, en cherchant sur Luxsure, tu trouveras une interview que j’ai réalisée des Chiens en octobre 2009.
Voilà, tu as deux choses à faire, regarder la vidéo, et chercher l’itw !

En avant pour la petite histoire tout de même. Mercredi Green Room Session, soirées dont je parlerai plus dans le Icky #2, invités The Shoes et I Am Un Chien.

Je me rends au concert et tombe sur The Guru’s Matchbox*, un nouveau groupe composé de potes,  nous entrons, profitons à 100% de The Shoes.

Les Chiens arrivent après, et là tout un mécanisme se met en place en moi.

Voici l’explication :
Depuis près de deux ans je vivais une réelle malédiction avec I Am Un Chien, j’ai été invité au total à cinq concerts, et mercredi seulement, j’ai enfin brisé le sort ! J’ai vu les Chiens !!

Résultat :
Après deux ans de vidéos de leurs Tours internationaux, et de clips sur leurs myspace, que je squattais tel un puceau au poignet en feu sur YouPorn. J’ai enfin baisé, euh, assisté à un concert des Chiens, et putain, ça c’est de l’orgie de bâtards, du gros bordel d’Asie du Sud-Est.
Pour un dépucelage canin on fait dans le nombre et la sueur. On s’agite de tous les cotés, on saute, pogo, bras en l’air, la tête de haut en bas, à en avoir mal, et mon(es) Dieu(x) c’est bon !

Dans la vie il y a deux trucs à faire, baiser et aller à un concert de I Am Un Chien, je ne sais pas ce qui est le mieux, alors démerde toi pour concilier les deux.
(D’ailleurs des filles y’en a à leur concert ! J’dis ça, j’dis rien,…)

http://www.pierrelapin.fr/

Greg Cerrone

A- Moi
G- Greg Cerrone

G- Dimanche et lundi il fait beau, ouai, non, demain on est samedi, meeerrrde, il pleut,…
A- Et oui c’est ce que je te disais, demain c’est un temps de merde
G- Oh ça va être rock’n’roll
A- Ils attendent à peu près combien de personnes demain ?
G- Bah écoute les flics disent 300 000, les organisateurs 600 000.
A- Ouai en 2007 justement, t’y étais, y’avait pas mal de monde,…
G- Non c’est bien, après si il pleut ça va être galère !
A- Ouai
G- Bah écoute allons y, je vais attaquer dans pas longtemps,…
A- On va commencer par l’actualité, parce que t’as sorti un album l’année dernière ?
G- J’ai sorti un album l’année dernière, après j’ai sorti des extraits, j’ai sorti un autre track là y’a trois mois, j’ai sorti un track cet été, et un track encore, là y’a deux semaines, et voilà.
A- Ouai ça continue
G- Ouai ça continue, un peu plus à l’international à vrai dire,…
A- Bah y’a deux semaines t’étais à New York non ?
G- Là j’ai passé presque trois semaines à New York, je suis rentré hier.
A- J’y étais y’a pas si longtemps aussi.
G- C’est cool hein !
A- Ouai c’est pas mal,…
G- Donc la vie est belle, tout va bien.
A- Ouai, et sinon j’ai vu que tu étais intéressé par le cinéma à la base ?
G- Au départ ouai ! J’ai fait une école de théâtre pendant trois ans, et je voulais faire du théâtre parce que je ne voyais pas ce que j’allais faire dans la musique moi. Et finalement j’ai commencé à faire de la musique, et je me suis décidé, vraiment au bout d’un moment, et c’était, je sais pas, j’avais 19/20 ans, et voilà ça fait 11 ans,…
A- T’avais mon age quoi.
G- Ouai j’avais 19/20/21
A- Et du coup ça t’a pris comme ça, pas du jour au lendemain, mais c’est vraiment une passion qui,…
G- Non j’ai toujours eu ça, j’ai toujours eu envie de faire de la musique, mais je voyais pas, moi, ce que j’allais faire dedans.
A- Mais en Dj, ou tu as commencé dans un groupe ?
G- Nan, j’ai joué un peu de batterie, j’ai joué un peu de guitare, vraiment un tout petit peu de piano. Mais je ne me considère pas du tout pianiste. Toutes mes musiques c’est moi qui les fais, mais je vais mettre trois heures à faire un accord, alors qu’un vrai pianiste va prendre dix minutes. Mais voilà, j’ai vraiment appris sur le tas, j’ai toujours adoré la musique, mais en rêvant, jamais en me disant je vais essayer.
A- Et faire la musique d’un film ?
G- J’adorerais, c’est mon rêve !
A- Je suis allé voir le film de Romain Gavras, Notre jour viendra,…
G- Ouai, comment c’est ?
A- Avec la musique de SebastiAn. C’est pas mal, je m’attendais, avec le clip de M.I.A., à quelque chose de plus violent,…
G- Ouai, ça lierait un peu ce que je voulais faire avant. Je trouve qu’avoir l’image,… Enfin tu intensifies, tu amènes le public dans une direction. Parce que quand tu regardes un film et qu’il n’y a pas de musique, c’est 50%. Tu te rends pas compte, mais c’est voilà ! Je sais pas si tu as vu Inception ?
A- Si, si, avec Leo DiCaprio.
G- Tu vois la musique, tu n’y penses pas, mais ça crée une ambiance de fou quoi !
A- Oui, je sais que dans les premiers films de Cronenberg y’avait pas de musique, ils sont biens, mais c’est
G- Ouai y’a une autre ambiance.
A- Et dans le future de la musique tu vois ça comment avec le retour des années 70, 80,… La même pour 90 ?
G- Ouai c’est déjà le cas avec les remix de Haddaway, que j’aime p,… C’est pas trop ma came. Mais on a eu une panoplie de remix des années 90
A- Justement j’ai grandi dans les 90′s et je me demande ce qu’on pourrait avoir.
G- Bah rien ça va être des remix alors qu’on en a déjà eu plein. Je suis pas très fan, surtout qu’on pourrait encore faire beaucoup de choses nouvelles, et des mélanges de styles, façon electro dance, oui c’est cool. Mais tu as vraiment une richesse pour créer aujourd’hui qui n’est pas assez devant. Enfin si tu fouilles, tu as beaucoup de trucs qui sont vraiment très très bien fait. Car un remix c’est bien fait une fois sur dix. La dance, electro au sens large a pris une dimension vraiment énormissime aux États Unis, en Asie, dans tous les pays émergeant. Y’a de plus en plus de clubs. Je travaille encore plus. Et tu vois bien, quand je vais en Chine, je suis allé trois fois, et à chaque fois que j’y vais c’est encore plus fort !
A- Tu parlais de l’Amérique Latine aussi
G- Ouai, au Brésil par exemple.
A- Et ça donne quoi, car c’est un coin que je connais pas du tout.
G- Et bien j’ai un exemple, c’est le nouvel an. Il a commencé à 22h et c’est terminé à 11h du matin, et ça n’a pas désempli. Après si tu veux toute la musique electro dans le monde est gérée par l’Angleterre. A Ibiza, 70% du public est Anglais. Ils aiment cette musique et contribuent à ce qu’elle devienne internationale. Si tu marches en Angleterre tu marches dans le monde.
A- T’as pas mixé à Toronto récemment ?
G- Toronto non, j’ai fait Montréal,…
A- Ouai parce que quand j’étais à Toronto, c’est dingue,…
G- Ouai, y’a Toronto qui bouge, la Chine qui bouge, le Brésil, l’Argentine, les USA, L.A. Je connais, j’y ai vécu enfant et j’y vais très très souvent. Il y a cinq ans c’était du RnB, maintenant y’a cinq clubs bien electro.
A- Et en France j’ai l’impression que ce style est très partagé, mis en avant comme laissé à l’abandon. Tous les festivals que j’ai fait cet été, les Djs qui passent, y’a qui ? Y’a Vitalic, mais pas des masses d’autres, c’est chiant à la longue. J’adore Vitalic mais bon, je l’ai vu trois fois cet été et,…
G- Et c’est toujours pareil ?
A- C’est pas toujours pareil, mais arrive un moment ou bon, tu aimerais bien voir quelqu’un d’autre sur scène.
G- Bah y’a aussi ce truc. En France on a un pôle de cinq personnes, enfin d’une dizaine de Djs, et qui ont une telle importance énormissime dans le monde que ça tourne autour d’eux. Et c’est bravo, j’ai un respect norme.
A- Enfin t’es pas loin derrière
G- C’est vrai, mais malheureusement les gros sont peut être un peu trop présent, et les gens ne regardent pas ailleurs. Ce n’est pas pour les critiquer eux, c’est juste pour dire au public qu’il y a de très bons djs dans le monde qui font seulement trois dates en France dans l’année.
A- Mais pourquoi ?
G- Parce que c’est assez centré, et qu’il y a beaucoup de lois difficiles en France, embaucher c’est difficile, la cigarette,… A- Mais la cigarette tu ne peux pas te le permettre, parce que regarde Quentin Dupieux, lui il arrive sur scène, il allume sa clope et il s’en fout.
G- Bah moi y’a plein de clubs où je fume malgré tout, je me cache. Parce que je suis un fumeur et que c’est très difficile de ne pas fumer en mixant. Mais après quand j’ai pas le choix, j’ai pas le choix. Et en plus des lois, certains patrons de clubs ne font pas assez d’efforts sur la clim, sur l’accueil, sur la propreté. Tu as vu New York ?
A- Oui j’étais sous l’Empire State Building, sur un toit, et…
G- Ouai, tu fais cinq mètres et un mec vient nettoyer par terre, c’est peut être un peu trop. Mais je trouve qu’il y a des efforts à faire,…
A- Même le prix des boissons, je sais que mon père il est dans l’alcool et c’est impressionnant les marges qu’ils prennent.
G- Le prix des boissons me dérange pas, ce qui me dérange c’est de payer aussi cher pour un accueil qui ne vaut pas ça. C’est peut être pour ça qu’il y a une sorte d’essoufflement en France.
A- Et la French Touch ?
G- On ne parle plus de French Touch à l’étranger, mais tu as beaucoup de Français à l’étranger qui ne jouent jamais en France. Pourquoi ? Voilà, faudrait se poser la question.
A- Et du coup ta future actualité ?
G- Bien là j’ai plein de titres que j’ai terminé. J’ai fait des remix en versions courtes, j’ai un remix qui va sortir sur Yobot, un titre qui va sortir sur Yobot. Je viens de sortir un disque sur un label Anglais. Un titre avec Da Fresh est sorti il y a deux semaines, un titre avec la chanteuse Shawnee Taylor avant la fin de l’année. Et j’ai en gros là sept/huit titres terminés qui vont sortir sur différents labels y compris le mien.
A- Mais t’étais pas Dj résident en Russie à un moment ?
G- Si si, un truc qui s’appelait le First Mention qui a brulé.
A- Ah ouai, donc tu n’y es plus
G- Je n’y suis plus, ensuite j’ai fait un autre club qui s’appelait le Famous qui a brulé aussi. Ils aiment bien bruler les clubs en Russie. Sur une année, j’y allait tous les deux mois, ça a duré un an. Bon,…
A- Tu vas aller mixer,…
G- Ouai, je vais passer dire bonjour à mon frère.
A- Bah bon set !!

Shooting

Repos des yeux !
Cette semaine seulement, le shooting ne sera pas fait par nos soins.
Cependant, on le remplace par la marque By Margounnette !

Mikka de Goom Radio en Mode "Les hommes c'est pas des mecs biens"

Mikka de Goom Radio en Mode "Les hommes c'est pas des mecs biens"

Mikka de Goom Radio en Mode "Les hommes c'est pas des mecs biens"

Mikka de Goom Radio en Mode "Les hommes c'est pas des mecs biens"

Quelques Robes By Margounnette

Quelques Robes By Margounnette

Quelques Robes By Margounnette

Une belle photo de classe (avec entre autres, les I Am Un Chien)

CD

YOU!

L’album du mois c’est You! de You!

You! premier album du groupe éponyme, You!
Petit bijou aussi bien sonore que visuel (cf : clips) émergeant de la rencontre entre Romuald Boivin et José Reis Fontao de Stuck in the sound. Accompagnés sur scène des deux Chiens, David Fontao et Douglas Cavanna ( I Am Un Chien).
Une phrase décrit à merveille l’effet You! : « Une voix schizophrénique qui appelle à la débauche comme au romantisme.»


Livre

Qu’en pense Keith Richards ?  de Mark Blake
Traduit de l’anglais par Nicolas Richard

Petit livre traitant du sexe, de la drogue, et du rock’n’roll,… Et un peu de Mick Jagger !
A lire dans un train en direction d’un festival.

Pour seulement 12 €uros, ces 200 pages de Keith Richards sont pour un rapport qualité/prix la meilleure came sur le marché.

« J’ai eu au moins trois docteurs qui m’ont dit : ?Si vous continuez comme ça, je ne vous donne pas six mois.?Je suis allé à l’enterrement des trois ».

« On frappe à la porte de la loge. Notre manager, qui crie : Keith, Ron, Police, c’est pour vous ! On a paniqué, on a tout jeté dans les chiottes. La porte s’est ouverte, et qui on voit rentrer ? Sting et Stewart Copeland ! »

« Le truc le plus bizarre que j’ai sniffé ? Mon père. Il a été incinéré et je n’ai pu résister à l’envie de le mélanger à un peu de poudre. Le connaissant, mon père s’en serait foutu. »


C’est quoi le Rock ?

Fanny Twin

« la meilleure chose qui soit arrivée à mes parents »

Fanny Twin / DJ

www.myspace.com/djlullabies


The Guru’s MatchBox

Extrait vidéo de la première repet’ sur Facebook

Icky Thump #1 Octobre 2010
Alexandre Fisselier

Comments are closed.

izmir escort escort bayan diyarbakir escort Bodrum escort ankara escort r57 shell c99
%d blogueurs aiment cette page :