VS#008 21/03/10

VS#008 21/03/10

Vodka Surdosée

Walt Disn'advertising

Walt Disn'advertising

Expression Libre

L’Homme est un mouton comme les autres, cette phrase a trotté dans ma tête toute la journée, alors j’ai décidé d’écrire une petite fiction relatant ma vision du conformisme de la vie,…

La condition humaine, depuis toujours est grotesque . Chaque être humain sur la planète effectue tous les jours les mêmes choses. Cet héritage n’est rien d’autre qu’un TOC, empirant et ne pouvant être soigné car la société nous enseigne dés notre plus jeune âge les règles stupides, artificielles et superficielles de la vie. Nous reproduisons les gestuelles, parlons et déféquons comme nos voisins.

Toi aussi tu collabores à cette société bergère, tu as trente ans, et tu occupes une bonne place dans une boite de Com Parisienne. Ta copine t’annonce qu’elle est enceinte, là sur le moment tu hésites à partir en courant, mais nan, tu restes. Intérieurement tu déprimes et extérieurement un large sourire coupe ton visage en deux. Tu restes car tu l’aimes, et surtout, c’est un super bon coup. Tu penses à son futur ventre qui ressemblera à celui d’un alcoolique sexagénaire retraité. Ton sourire niais diminue un peu, car tu réalises enfin que ta vie sexuelle va en crever. Et puis tu repenses à la nouvelle secrétaire qui te regarde du matin au soir d’un œil de salope, ton visage se recoupe en deux.

Aujourd’hui ta femme te pond un marmot mâle, tu es heureux car tu souhaitais avoir un petit garçon, qui comme toi et un tas d’autres sera fan de foot. Enfin la maman éléphant a mis bas, tu cours partout, tu sautes et téléphones à tes parents, tu es père, papa, daron,…t’es heureux (non ce jour là tu n’avais pas prit de coke, si, si, je t’assure). Pauvre con, si tu connaissais la suite.

Hervé entre à l’école, il a trois ans et pleure tout le temps. Oui Hervé, tu n’as pas choisit le prénom mais ça faisait tellement plaisir à ta chérie de l’appeler comme son arrière-grand-oncle. Ton gamin va à l’école, enfin tu te retrouves seul avec ta femme, tu espères lui faire l’amour, mais non, elle se trouve dans un état d’esprit très proche de l’hystérie, LE MÔME EST A L’ÉCOLE, toi tu te fiches complètement de où se trouve Hervé, la seule chose à laquelle tu penses c’est : La baise, la baise ? A oui, ça fait longtemps !

Hervé a désormais six ans, il fait du foot, tu l’aimes, il n’est pas trop chiant. Enfin presque, car une question récurrente trotte dans sa petite tête : Comment on fait les bébés ? Une question à laquelle tu adorerais répondre par un agréable et gentil « ta gueule » plein d’amour. Mais tu te retiens, et tu lui dis que le papa met une petite graine dans le ventre de la maman et qu’il l’arrose comme une fleur. Tu te sens heureux, mais le monstre te pose une nouvelle question : Papa, papa, papa comment il fait le papa pour mettre la graine ? Oui son vocabulaire est très développé, à ce moment précis tu veux lui répondre avec son gros tuyau ! Mais non, tu lui expliques que le papa fait avaler la graine à la maman, ce qui dans un sens n’est pas vraiment faux car ta femme avale.

Ton enfant entre au collège, il demande que tu l’accompagnes le premier jour, mais à peine arrivé, Hervé se barre avec ses copains, et toi tu es comme tous ces parents, seul et con. Il découvre le sexe devant la télé et avec ses potes, il se tape 30 heures de cours merdiques par semaine et quasiment autant de branlette,… Et il râle. Toi tu ne sers que de porte-monnaie, tu lui achètes les dernières baskets à 200€ et il t’envoie chier. A oui tu trompes ta femme, la rombière, ex-bonasse au pieu avec ta secrétaire. Non je déconne, elle c’était juste un coup sympa, du dépannage, un plan cul quoi. Nan là tu as trouvé LA salope, enfin le terme pute serait plus approprié vu combien elle te coûte. Mais bon tu as 43 ans et elle 25, tu ne vas pas chipoter.

Voilà, enfin il entre au lycée, avec ses 35 heures de cours par semaine et ses devoirs, l’ado stéréotypé que Hervé est devenu va te laisser tranquille. Et non il arrive quand même à te faire chier. Il organise des fêtes pendant que tu trompes ta femme partie en séminaire. Des fêtes qui ne ressemblent à rien : musique très branchée (Boum, Tziiiz, Boum, etc,…), sensations olfactives titillées (putain ça pue la gerbe), ambiance sympathique (ta gueule connard !). Tu rentres le lendemain et ton fils te présente au milieu de ce champ de bataille sa nouvelle copine (celle qui taillait une pipe à son meilleur ami il y a quelques heures).

Tu ne travaille pas aujourd’hui, pourquoi déjà ? Ah oui c’est dimanche, ton fils rentre à midi, après la messe, euh j’voulait dire sa fête, il te sort « j’vais me suicider », car,… Son meilleur ami déménage. Tu lui expliques qu’il a une belle vie et un tas d’autre amis, tu aimerais lui foutre une bonne claque dans sa gueule de con pour lui remettre les idées en place, mais tu retiens ta main. Hervé part dans sa chambre et met sa musique de schizo à fond, (oh connard t’as un Mp3).

Enfin Hervé part faire ses études, il va « apprendre » aux États-Unis, sa septième copine il l’a quittée, car il l’a surprise avec son voisin. Toi tu es en pleine forme, tu baises ta femme une fois par semaine, ta maîtresse quatre fois, la voisine de temps-en-temps et ta nouvelle secrétaire deux fois par jour de boulot.

T’as soixante ans, tu ressembles à ta femme il y a une trentaine d’années, ton ventre est rebondi et grâce à ta bonne place, tu es jeune retraité, tu sautes ta femme une fois toutes les trois semaines et c’est tout. Hervé lui a trente ans et il est jeune papa…

 

Drogue

Partie UN d’une journée comme les autres :

6:30 am, le réveil sonne et tremble sur la table de nuit design qu’il a déniché dans un IDEAT de l’an passé, d’un geste simple, et aussi mécanique qu’un réflexe respiratoire, il frappe fort et juste sur le système d’arrêt de cette alarme, si violemment que ce foutu coq électronique roule, et tombe lourdement sur le sol couvert de magazines avant de finir sa course à la survie sous le lit.

6:50 am, le portable vibre sous l’oreiller, tandis que la radio s’allume sur un éboulement ayant tué quinze enfants, il est l’heure. Doucement il immerge de ce drapé si chaud, de cette capote, de ce préservatif de chaleur contenant le stresse en dehors de la couette,…

6:57 am, il est assis sur son lit, toussant et crachant comme pour vider ses poumons de toutes les merdes extérieures de la veille afin de laisser une plus grande et confortable place à celles de la journée. Voilà l’orage interne est terminé, il peut alors chercher son paquet de clopes dans le bordel encerclant son lit, qui ressemble alors à un château assiégé par la pagaille et l’affreuse paraisse du rangement synonyme de bataille qui bientôt sera livrée.

6:59 am, il a trouvé ses garots, plus que cinq, il ne peut pas passer chez le buraliste ce matin, dors et déjà il sait que la matinée va être longue et chiante à crever. Il prie pour au moins avoir quelques cachets de Lexomil qu’il a volé à sa grand mère la semaine dernière histoire de ne pas trop voir le temps passer, bien que pour lui les heures sont loin de se transformer en minutes, et les minutes en secondes.

7:01 am, il est debout sur son lit, en boxer Dim, il souffle la fumé en hauteur tel des nuages gris et mornes sur un paysage urbain mort et terne, il se prend pour la tour Eiffel, où dans se panorama de banlieue, il s’étouffe dans sa propre pollution

7:0,…

 

Citation de Grande Surface

-mamie pourquoi on tue pour manger, c’est triste ?
-oui ma chérie, c’est triste mais pour vivre il faut manger, et parfois de petits animaux se font manger, mais ils sont contents, car c’est leur travail.
-ah d’accoooord, alors toi mamie quand tu vas mourir car tu es vieille je serai contente pour ton travail.

la fille de quatre ans à sa grand mère dans le rayon boucherie à Super U

 

Playlist

Let Therre Be Lite – Justice
Dans le Club – TTC
Go To Sleep – Eminem, DMX, Obie Trice
Dog – SebastiAn
Omen – The Prodigy
Fuck The People – The Kills
Pourriture 2 – Mr Oizo
Starter – Boys Noize
Bullet In The Head – RATM
4WD – Jean Nipon

Lire Playlist

 

Formule de Fin

Dimanche ! ça craint !
Sunday ! It Sucks !

Vendredi j’ai croisé une none,
Mais pas de vingt ans,…
Et loin d’être bonne !
Avec toutes ses dents ?

So, le prochain VS sera bien cocaïné !

 

Alexandre Fisselier

One Comment

  1. Alexandre,
    Si Hervé décidait à 30 ans de ne pas devenir papa, il aurait quelle vie?

izmir escort escort bayan diyarbakir escort Bodrum escort ankara escort r57 shell c99
%d blogueurs aiment cette page :