VS#007 17/03/10

VS#007 17/03/10

 

Vitalité Soufflée

Ce VS sera un peu particulier car ma semaine l’a été !
Un enchaînement d’évènements et hier un piratage du site,…

En avant !

Je dois me repentir en enchaînant les POURQUOI comme ils me viennent dans la tête :

Pourquoi se repentir ?
Pourquoi les pourquoi ?
Pourquoi suis-je si complexe sans être complexé ?
Pourquoi je ne suis jamais heureux ?
Pourquoi le bonheur ressemble à une clope ?
Pourquoi dans ma tête sodomie sonne poésie ?
Pourquoi la drogue n’est pas légale ?
Pourquoi voter ?
Pourquoi les frontières ?
Pourquoi le tonnerre ?
Pourquoi l’alcool ne coule pas à la place de mon sang ?
Pourquoi suis-je toujours amoureux d’elle ?
Pourquoi l’amour sonne comme un échos de gerbe dans ma bouche ?
Pourquoi je l’aime ?
Pourquoi m’a-t-elle aimé ?
Pourquoi Claire m’a-t-elle mordu hier ?
Pourquoi ai-je la trace de ses dents sur ma cuisse aujourd’hui ?
Pourquoi ce matin ma première pensée fut-elle pour Claire ?
Pourquoi trouver du DMT est si compliqué ?
Pourquoi hésiter entre un aquarium de capotes et un aquarium de vodka ?
Pourquoi le whisky est infidèle ?
Pourquoi suis-je fidèle ?
Pourquoi les larmes caressent-elles mes joues ?
Pourquoi les sentiments ne trouvent-ils pas de place en moi ?
Pourquoi ne pas courir nu ?
Pourquoi le cannibalisme ?
Pourquoi ai-je envie de manger une pizza ?
Pourquoi mes lunettes de soleil sont sur mon nez alors que mes volets sont fermés ?
Pourquoi l’humanité ?
Pourquoi 2012 ?
Pourquoi les films ?
Pourquoi mon coeur se serre-t-il ?
Pourquoi avoir écrit ces pourquoi en quatre minutes ?

 

Aujourd’hui j’essaye de comprendre pourquoi mon meilleur ami a terminé sa vie au bout d’une corde.
J’essaye aussi de comprendre pourquoi la drogue n’est pas légalisée et mon nez obstrué.
Je pensais être un robot, un être ne versant jamais une seule larme, le gars insensible et froid.
Mais tout se bouscule en moi, je ne me comprends pas, et je ne tente pas.

Ce matin ce n’est pas un bonjour amoureux qui m’a réveillé, c’est un saccadé soupire de peur et tristesse
me disant « ta tante s’est faite hospitaliser d’urgence pour une hémorragie cérébrale ».

Pourquoi n’ai-je pas eu de reflex humain ?
Pourquoi n’ai-je pas demandé si ça allait ?

Pour les enterrements on m’envoie comme lecteur car jamais je ne laisse paraître d’émotion, je reste de marbre.
Mais putain je veux pleurer, me livrer, et frapper de haine, et si possible embrasser d’amour.

Cela vient peut être de mon approche de la vie et de la mort, de mon éducation religieuse, mais là il faut partir de loin.

Mes parents m’ont forcé à faire du cathé dès mes 7 ans, et dès mes 8 ans à la place d’écouter religieusement le prêtre ou la prof de religion je faisais le tour de l’église en courant pour que Dieu me voit et me punisse de mon mauvais comportement lors des leçons.
Cependant le soir je ne m’endormais pas avant avant 23 heure car je priais, c’est assez paradoxal. Je crois d’ailleurs que mes insomnies viennent de là.

Ensuite vers mes 12 ans j’ai tout plaqué, la religion n’avait plus sa place dans ma vie, et il y a deux ans je suis devenu juif, histoire de,…

Et bien maintenant la religion c’est terminé, je ne veux plus en entendre parler, violeurs d’enfants et kamikazes tous les mêmes.

Mon approche de la mort est désormais assez spéciale, je me fous de tout, mourir n’est que la récompense de la vie, c’est poétique et une certaine beauté s’en dégage, il ne faut pas la provoquer volontairement sur l’instant.
Attendre la mort n’est pas dramatique, c’est la fatalité la plus désirée au monde !
Et la plus belle,…

David a passé sa tête dans la corde et couic dans un saut à foutu sa vie en l’air, et dans l’air se balançant comme un métronome battant le rythme du temps inexistant et de notre amitié mourante, son dernier souffle s’est perdu dans son 200 m² à Liverpool.

Je ne comprends toujours pas son geste, mais ça me fait sourire car connaissant David il avait sûrement sniffé un demi kilomètre de coke avant et puis il faisait de gros délires nihilistes, et depuis longtemps il me disait qu’après la campagne pour la célèbre firme automobile M,…(reum reum) il se suiciderait.

Chose faite, j’espère qu’il nique bien là où il est, car moi ma seule envie pour le moment c’est de me taper une jeune none de vingt ans.

 

 

Saut & Crash

 

Expression Libre

Putain, déjà une heure,
Toujours pas rodé près de levier,
Pour me vider et tout gerber,
17 ans âge ingrat,
Je me trouve laide, grosse,
A force de mater fashion Tv
Et de feuilleter
Des magazines à la Vogue Italie,
Oh désolé, de vous déranger,
Mais je veux juste dévoiler la vérité,
Sur ce monde de crevards,
Où l’on admire dans des canards,
Écrits par des connards,
Des filles photoshoppées,
Aux regards traficotés,
Et aux défauts effacés,
Gommez leur la face, aller,
Ne faites pas attention à moi,
Je vais m’arranger pour m’envoler,
Et disparaître de cette illusion,
Le malêtre m’a envahit,
Petite bitchi, je n’ai qu’une seul envie,
Perdre les kilos que j’ai en trop,
170 cm pour 41 Kilo,
Je sais pas si toi tu crois au poids,
Mais moi j’y crois,
Je préfère crever, m’en aller,
Que de devoir affronter mon reflet,
Dans ces miroirs,
Qui rajoutent à mon désespoir,
Cette touche qui m’enfonce,
Et me couche dans ce trou béant,
Où je peux vous quitter,
Comme une chienne abandonnée,
Dans un monde où nous vouons un culte,
A la dictature de la beauté slave,
Où nos icônes sniffent des rails
De plusieurs mètres dans des backstages,
D’ailleurs le mot fashion,
Est si proche du mot fasciste.

 

Citation de Grande Surface

-z’en avez pas marre des bip bip toute la journée, j’vous jure, moi je rentre chez moi après une journée pareille,  j’me tire une balle.

le quarantenaire à la caissière à Monoprix

 

Formule de Fin

David tu me manques connard,
Sale queutard repose en paix,
J’espère que tu baises autant.

A toi ma tante sors toi de cette merde,
Vite, vite, mes cousins ont besoin de toi !

Roulement de barillet, clic, cric, PAN !

 

Alexandre Fisselier

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :