HYPE OR NOT

La Hype selon :

ROMAIN SYBILLIN – SHOWCASE

Un univers de gens pensant être a la pointe de tout, un cercle fermé de gens prétentieux et sans talent, la hype c’est tout ce que les gens créatifs et talentueux ont jeté dans le caniveau.

http://www.showcase.fr/

rosy

MATTIAS MIMOUN – PIANISTE – DJ – SCENARIO ROCK – REMIX/COVER JUSTICE

Le terme « branché » a désormais remplacé le mot « hype ». Appartenir au monde des branchés implique d’être toujours à l’affût de la bonne information avant tout le monde: la sortie d’un album, la diffusion d’un nouveau clip, la vente d’un produit en édition limitée… Être branché c’est aussi se faire inviter à toutes les soirées, bénéficier des réseaux sociaux les plus larges ou porter les vêtements les plus exclusifs. A Paris, la branchitude est un véritable petit monde où tout le monde sait plus ou moins qui est qui et qui fait quoi. Cela facilite l’aboutissement de projets, les rencontres professionnelles pertinentes. Ce phénomène est amplifié avec l’arrivée de Facebook. C’est un monde dont beaucoup de gens veulent être: c’est sûr que c’est agréable de se faire chausser gratuitement par NIKE, habillé à l’oeil par DIESEL, ne jamais payer son entrée en boîte, de boire aux frais d’ABSOLUT… et cela attire beaucoup de crevards qui n’ont souvent que leur opportunisme comme seul talent. De toute façon, chaque ville a son petit groupe de « branchés » non ? Ce n’est pas propre à Paris.

http://www.myspace.com/mattiasmimoun

mami

PIERRE MATHIEU – MAKE THE GIRL DANCE – PRESENTATEUR TV

La vrai hype est constituée d’une centaine de personnes que tu ne vois jamais en soirée. Ils vous regardent danser au travers des miroirs sans teints et décident entre eux de ce qu’ils vont faire de vous.

http://www.myspace.com/makethegirldance

Pierre Mathieu En Shirt By Margounnette

Pierre Mathieu En Shirt By Margounnette

MARGAUX – CREATRICE SHIRT BY MARGOUNNETTE

Pour moi la hype c’est du champagne et des sacs vuitton, c’est du rouge à lèvre rouge et des ongles longs, c’est sortir le dimanche soir et surtout pas le samedi , c’est prendre le taxi et pas le métro , c’est régine le chacha and co , la hype c’est pas moi mais j’adore et honnetement je déteste les filles hype, leurs longues jambes et leur maquillage qui tient toute la soirée, j’aime les mecs hype avec des chapeaux .. un jour je serai hype .. ou pas

http://www.margounnette.com/

Margaux En Shirt By Margounnette

Margaux En Shirt By Margounnette


DAVID LAVAYSSE – I&FUSED – THE SHOPPINGS – COLLABORATION RINOCEROSE

Évidemment elle existe. Puisqu’on en parle. Ensuite je crois que chacun en a sa propre conception en fonction de son environnement et de son statut social. Pour certain il suffira de porter un t-shirt à la mode (autre concept flou) pour se sentir au cœur de la hype, pour d’autres il faudra sniffer des kilomètres de coke dans des backstages hyper select ou avoir sa tête en bonne place dans un magazine tendance. Comme le terme n’est pas français je crois qu’ici on a d’autant plus tendance à vouloir lui faire signifier tout et son contraire. Alors qui est hype au final ? les branchés? Les mondains bourgeois? Les guest-listés de toutes sortes? Les avant gardistes ? Le sujet est régulièrement débattu et selon ce qu’on retient et ou on se situe être hype c’est soit être un parfait connard soit être un nouveau créatif génial. En tout cas la composante bourgeoise me parait pas primordiale. On peut être un parfait crevard et être totalement hype ! Je crois qu’il faut avant tout utiliser ce mot le moins possible.

http://www.lavaysse.com/

David Lavaysse & Pascal Monfort ( The Shoppings)

David Lavaysse & Pascal Monfort ( The Shoppings)

EDOUARD ROSTAND – SOCIAL CLUB – PARTY ANIMALS – PARISSI

La hype, c’est une réunion de suiveurs consanguins Edouard Rostand (Social Club)

http://www.partyanimals.fr/

edcraneur

MANARE COLY – RIOT KID – YOUNGUNZ – STUNTS

Pour moi la hype c’est le fait d’utiliser des noms de personnes que je ne connais pas personellement mais seulement de réputation afin de m’inciter a répondre à une question.
C’est le fait d’utiliser l’avis de monsieur ou madame JE SUIS UNE STAR au lieu de demander à ton meilleur pote ou a ta soeur.
« Réputation » est un mot juste.
Une image superficielle,
La hype c’est un cercle remplit de personnages sans une seule personne à l’intérieur…du vide en bref.
C’est quelque chose sans grand intérêt à part le détournement à des fins promotionnelles, c’est à dire vendre sourires et belles paroles en échange du privilège de faire parti de ce cercle qui lui même n’a pas d’intérêt.
Quelque chose dans lequel ça peut être bien d’avoir un pied sans trop s’y attarder vu qu’il n’y a rien à y voir, c’est juste histoire d’être vu.
c’est dur de définir du vide…c’est comme mettre une toile blanche dans une galerie et dire que c’est abstrait.

http://youngunz.fr/

manyen amare

GREG KOZO – DJ – MAKE THE GIRL DANCE

Complexe, éphémère, parfois terriblement excitante et souvent terriblement vaine. En fait, quand tu fais de la musique dans ton studio, tu passes finalement à côté de tout ça, et tant mieux.

http://www.myspace.com/makethegirldance

Greg Kozo En Shirt By Margounnette

Greg Kozo En Shirt By Margounnette

CAMILLE SALMON – AUTEUR – MAMAN DU CHACUREUIL – NEW YORK CLUB

Etre hype c’est croire que parce qu’on a certains privilèges, on plane au dessus d’une certaine masse tandis qu’on en intègre une autre. Camille Salmon

Camille By Maxime Antonin

Camille By Maxime Antonin

LUCIE CODIASSE – PHOTOGRAPHE – YOU BY LUCIE

Alors pour moi, la hype c’est cette photo accompagnée de cette légende  :

« Quand Johnny Deep, version Jack Sparrow, se travestit en clochard, tout en gardant son sac D&G et son bonnet Lacoste, juste pour matter sous les jupes des filles, c’est ça la hype. »

http://www.youbylucie.com/

Hype,_Lucie_Codiasse

ALEX TESSEREAU – DJ – A LOUD TRACK

La Hype, c’est un peu la mode, mais dans une acception assez particulière du terme. Enfin, pour moi la hype, c’est ce qui est un peu à l’avant garde, qui commence à monter, à se faire connaître, c’est ce dont on va parler dans les magazines de mode, de musique… C’est un peu ce qui plaît à un certain milieu avant de devenir plus connu. Alors parfois, la hype c’est un peu dangereux parce que ça peut être éphémère et voir une tendance qui est trop vite diffusée partout risque de lasser et d’empêcher le maintien sur le long terme de cette tendance, ce qui est parfois dommage sur le plan de la musique. Comme dit Boys Noize « don’t believe the hype », et pourtant, il l’est (hype). Beigbeder dirait peut-être « la hype c’est moi ». Pour ma part, je pense qu’il est bon de se tenir informé sur les nouvelles tendances, sans pour autant en devenir dépendant. Etre dépendant de la tendance quand on fait de la musique, c’est plus une prison qu’autre chose. Donc hype, soyez-le sans complexe, mais sans excès.

http://www.myspace.com/aloudtrack

tesser

JEAN NIPON – DJ – INSTITUBES

La Hype c’est quand c’est déjà fini je pense. Tout ce qui est bien n’est pas forcément hype. Alors la hype on s’en fout.

http://www.myspace.com/anipon

http://www.institubes.com/home.php

jean-nipon

PIERRE « LAPIN » LE BRUCHEC – PHOTOGRAPHE

La Hype c’est une personne suivie par dix personnes suivies par cent personnes qui se détestent tous !

http://www.flickr.com/photos/pierrelapin

Vincent By Pierre "Lapin" Le Bruchec

Vincent By Pierre "Lapin" Le Bruchec

THEO – BASSISTE DE GLASS NOISE

Selon moi, on est hype ou on ne l’est pas. De plus, on ne le devient pas du jour au lendemain; du moins ce n’est pas en tentant une recherche effrénée du style parfait de part la lecture et la copie de tel ou tel magazine que l’on peut prétendre l’être. Il ne faut pas copier la mode mais la créer. On ne s’auto-proclame pas « hype », mais, en quelque sorte, notre entourage le fait pour nous. Avant de s’étendre un peu plus sur le sujet, je pense qu’il faut d’abord définir ce terme. Selon la définition Anglaise, être hype, c’est le fait d’user de beaucoup de moyens extérieurs pour attirer le regard, pour que les gens s’intéressent à nous. Mais je pense d’avantage qu’en ayant LA paire de boots unique, LA veste unique, on peut déjà toucher au prestige d’être copié. Et j’ajouterais qu’à partit du moment où l’on est copié par d’autres, donc lorsque que l’on crée la mode, on est hype. Mais avoir LE style, cela ne suffit pas à être hype. Non, il faut être au bon endroit au bon moment, par exemple, il faut être à tel concert ou telle soirée, afin d’être connu, puis reconnu. Il faut également découvrir le groupe qui montera sous peu, et le faire écouter à son entourage avant même que le nombre de visites du Myspace n’explose. Enfin, je pense qu’on ne peut être hype en ne vivant quà travers un personnage inventé de toute pièce, en vivant dans le paraître.

http://www.myspace.com/glassnoisemusic

theoo

Alexandre Fisselier

3 Comments

  1. Merci à vous tous !!

    Alex/…

  2. Super article ;)

  3. Great info, thanks for useful article. I am waiting for more

%d blogueurs aiment cette page :